Une Réponse Étatique aux Libéraux: L’École Historique Allemande

Une réponse étatique aux libéraux: L’école historique allemande

A la fin du 18ème siècle, le libéralisme domine. Les physiocrates français l’ont popularisé, Adam Smith lui a donné ses lettres de noblesse et les Classiques sont en train de le porter à maturité. Pourtant, un groupe va apporter une réponse étatique aux libéraux: L’école historique allemande.

Pour la petite histoire

Johann von Justi est le plus fantasque des économistes de cette époque. On ne sait ni où ni quand il est né. Probablement en Autriche au début du 19ème siècle.

La première partie de sa vie est faite d’errance, de métiers qu’il ne parvient pas à garder et d’écriture. Il publiera plus de 70 livres et des milliers d’articles.

Coureur de jupons, il se retrouve bigame et passe la moitié de son temps à fuir devant les maris jaloux. Impertinent et cassant, il passe l’autre moitié de son temps à fuir devant les puissants qu’il a vexés.

Arrivé dans la seconde partie de sa vie, il a l’honneur d’être nommé professeur ès sciences camérales à Vienne (1752). Poste qu’il garde un an avant de devoir quitter l’Autriche en urgence à cause des maris trompés et des puissants froissés.

En 1755, il devient directeur de la police à Göttingen. Poste qu’il garde 2 ans, jusqu’à ce qu’il trouve opportun de critiquer publiquement la politique économique de l’empereur Frédéric II. Justi avait probablement raison car Frédéric II  avait pris l’habitude de fabriquer plus de pièces qu’il n’avait d’or. Une politique de planche à billets avant l’invention du billet. Raison où tord, Justi se retrouve en prison.

Devant l’échec de sa politique, Frédéric II se ravise et sort Justi de prison pour lui confier la gestion d’une usine sidérurgique (1766). La métallurgie est une des spécialités de Justi. Il a écrit de nombreux livres sur le sujet. Là encore, il fâche tellement de monde qu’il se retrouve accusé de fraudes par Frédéric II et retourne en prison dès 1768. Il y finira sa vie, aveugle, en 1771.

Sources

Johann Gottlieb Fichte: l’Etat Commercial Fermé 

Friedrich List: Système national d’économie politique 

Roscher: Economie Industrielle 

3 pensées sur “Une Réponse Étatique aux Libéraux: L’École Historique Allemande

  • 25 avril 2017 à 23 h 05 min
    Permalink

    Bonjour,
    Pourrait-on avoir comme vidéo suivante le thème : « pour quelles raisons la politique économique de F.Hollande a-t-elle été un échec ? »
    Merci d’avance et merci pour votre travail

    Répondre
    • 27 avril 2017 à 8 h 33 min
      Permalink

      Je vais y réfléchir mais c’est peut être un peu tôt pour l’analyser et faire une vidéo de 3 minutes.

      Répondre
  • 27 avril 2017 à 10 h 57 min
    Permalink

    Je comprends bien votre point, voici d’autres idées que je trouve intéressantes et que vous pourriez peut-être traiter :

    -Pourquoi le modèle économique et social des pays Nordiques est-il une réussite ?
    -Le modèle économique et social allemand
    -Quelle politique économique pour atteindre le plein emploi et résoudre la pauvreté ?
    -Quelle politique économique pour réduire les inégalités en France et dans le monde ?
    -Est-il illusoire de penser que le protectionnisme peut sauver nos emplois ?
    -Peut-on considérer la France comme un pays libéral ?

    Peut-être qu’un format plus long que 3 min pourrait être envisagé (car ces sujets sont vastes) ?

    Encore merci pour votre volonté d’expliquer l’économie au grand public, vos vidéos sont vraiment de qualité et très compréhensibles

    Répondre

Laisser un commentaire