Le Financement du Terrorisme International

Le Financement du Terrorisme International

L’argent de la terreur est un livre de Denis Boulard sur le financement du terrorisme international.
Denis Boulard, journaliste au Canard Enchainé et à l’Obs, y mène une enquête sur les trafics qui financent le terrorisme.

L’enquête porte principalement sur Daesh, l’organisation terroriste responsable de plus d’un million de morts. Pour Denis Boulard, cette organisation ne pourrait pas exister s’il n’y avait pas une mafia derrière. Celle-ci est en effet chargée d’exploiter les ressources présentes sur le territoire contrôlé par Daesh en Irak et en Syrie. Elle commerce ensuite, principalement avec la Turquie.

On apprend dans ce livre que les revenus de Daesh viennent, pour les grands volumes:

  • du pétrole qu’il revend en partie au gouvernement Syrien.  Celui-ci a même acheté jusqu’à 90% de son gazole directement à Daesh.
  • du coton qui est exploité dans le nord de la Syrie puis passe la frontière Turque … qui n’est pas gardée la nuit. Il est ensuite mélangé au coton Turc et se retrouve dans les vêtements que nous portons.

et pour les petits volumes:

  • des antiquités comme celles de Palmyre que l’on peut même retrouver dans des salles de vente anglaises et françaises.
  • de la contrefaçon, notamment de cigarettes.
  • des détournements de l’aide humanitaire.
  • du trafic d’êtres humains.
  • du racket…

Daesh est aujourd’hui l’organisation la plus riche qui ait jamais existé au monde avec $2.000 Mrd.

 

Laisser un commentaire