Le Revenu Universel

Tous les politiques sont maintenant pour le revenu universel. De François Fillon à Benoit Hamon, tous semblent subjugués par ce concept… mais aucun ne parle de la même chose.

Qu’est-ce que le revenu universel?

Le revenu universel est une somme donnée par l’Etat chaque mois, à chaque citoyen. Cette somme est sans conditions de ressources ni obligations de travail. On l’appelle aussi revenu de base ou revenu de base inconditionnel.

L’idée n’est pas nouvelle. Thomas More en parle dans l’Utopia (1516) et Voltaire dans « l’homme aux quarante écus ».

Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez ce qu’est exactement ce revenu universel, les questions qu’il soulève et les réponses qui me semblent les plus appropriées.

Mais pourquoi remplacer les aides sociales par le revenu universel?

Les aides sociales ont  5 défauts majeurs.

1. Elles sont Compliquées

Plusieurs personnes y ont droit mais ne les touchent pas soit parce qu’ils ne les connaissent pas, soit parce que le dossier est compliqué à monter. Le revenu universel est pour tous. Aucun dossier à monter, aucun critère à remplir.

2. Elles sont Très nombreuses

Cela renforce leur complexité. Le revenu universel remplace toutes les autres aides.

3. Leur Fonctionnement coûteux

Parce qu’elles sont nombreuses et compliquées, les aides sociales mobilisent beaucoup de salariés (fonctionnaires ou non) pour les distribuer. Ce qui signifie qu’une part non négligeable de ces aides disparaissent dans des coûts de fonctionnement au lieu d’aller dans les poches des personnes aidées. Avec le revenu universel, comme il n’y a plus qu’une seule aide et qu’elle est très simple, il n’y a pas besoin de beaucoup de monde pour le distribuer.

4. Elles enferment le « pauvre » dans sa pauvreté.

Mettons que vous deviez gagner moins de 800 euros nets par mois pour avoir droit à un logement HLM, la cantine scolaire gratuite ou pour avoir droit à telle autre aide. Le point positif est que vous avez des aides. Mais que ce passe-t-il si vous gagnez 850 euros? Que ce passe-t-il si vous trouvez un meilleur travail, un travail à temps plein ou que votre employeur vous augmente parce que vous travaillez bien? Vous perdez toutes les aides qui représentent bien plus que les 50 euros supplémentaires par mois que vous touchez. Vous n’êtes donc pas incité à trouver un travail mieux payé ou un travail à plein temps. L’aide sociale vous enferme dans votre pauvreté et vous n’en sortez jamais. Avec le revenu universel, les effets de seuil sont évités et vous n’avez plus de problème à trouver un meilleur travail. Chaque euro supplémentaire gagné est pour vous.

5. Les riches et les classes moyennes refusent de plus en plus de payer.

C’est ce que l’on a pu voir avec les nombreuses délocalisations, les départs vers l’étranger et le travail au noir qui reprend en France suite à la dernière augmentation de TVA. En versant 800 euros à tout le monde, on implique tout le monde et les classes moyennes n’ont pas l’impression d’être le mouton que l’on tond.

Quels risques y a-t-il?

En soi, le revenu universel est très séduisant. Il séduit à gauche parce qu’il est social et qu’il renforce la place de l’Etat dans la société. Il séduit à droite parce que même les classes moyennes le toucheront. Mais il y a deux grandes dérives à éviter.

  • La première, c’est de conditionner ce revenu à un niveau de rémunération ou de richesse. Il se créerait alors un effet de seuil comme je l’ai décrit plus haut qui s’ajouterait à une forte baisse du consentement à l’impôt.
  • La seconde, c’est d’ajouter ce revenu (forcément revu à la baisse) aux autres aides sociales. Le coût social français augmenterait alors fortement. La France courrerait alors le risque de ne plus pouvoir le financer.

Pourquoi le revenu universel ne verra pas le jour?

Les aides sociales sont de 630 milliards d’euros en France. Cela représente 32% du PIB en 2015. Prendre le risque de déplacer une telle masse d’argent semble totalement impossible. La moindre erreur serait catastrophique.

Laisser un commentaire