COMPRENDRE LES ACTIONS ET LES DIVIDENDES

Dans l’article d’aujourd’hui je vais vous montrer comment devenir un trader qui a du succès grâce aux actions et à leurs dividendes. 2019 a été une très bonne année pour l’investissement boursier en France. L’indice d’évolution économique des grandes entreprises françaises, le CAC 40 a progressé de plus de 26 %. La bourse française n’avait pas connu un tel succès depuis 10 ans. L’année 2020 s’annonce donc prometteuse pour confectionner un portefeuille d’actions rentables.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’investissement boursier, ou tout simplement si vous souhaitez comprendre ce qu’est une action, lisez la suite de cet article. Je vous expliquerai ce qu’est une action et un dividende, et quelle est la complémentarité de ces deux concepts.

Résumé en vidéo

Qu’est ce qu’une action ?

Une action est un titre de propriété qu’une société anonyme ou une société en commandite délivre à son acheteur. Ce dernier obtient ainsi une partie du capital de la société ainsi qu’une partie de tous les bénéfices qui peuvent en découler.

Le propriétaire d’actions d’une entreprise est appelé actionnaire. Un actionnaire est donc une sorte de co-propriétaire de la société. Les gros actionnaires ont d’ailleurs une voix très importante dans la prise de décision. Le pourcentage de leurs titres de propriété leur permet d’influencer grandement l’avenir de la société.

Il existe plusieurs types d’actions. Chacune a des spécificités et des engagements qui diffèrent des autres. Nous avons donc:

Les actions cotées et non cotées

Les actions non cotées

Une action cotée est tout titre de propriété qui peut être acheté ou vendu sur le marché des actions encore appelé la bourse. Son prix est fonction de l’offre et de la demande sur le marché. Plus la demande est supérieure à l’offre, plus le prix de l’action grimpe.

Une action non cotée par contre s’échange hors du marché boursier. L’entreprise et l’investisseur négocient directement le prix. Lorsque les deux s’entendent, l’acheteur obtient une partie du capital de l’entreprise en échange d’une somme d’argent.

Les actions nominatives et au porteur

Ce sont des actions cotées en bourse qui sont

  • soit abritées sur un compte par l’intermédiaire duquel toutes les transactions sont effectuées dans le cas d’actions au porteur ;
  • soit inscrites sur le registre juridique de la société qui connaît le nom des actionnaires concernés et peut même les faire jouir d’avantages spéciaux, dans le cas d’actions nominatives.

Les actions au porteur sont plus souvent cédées que les actions nominatives.

Les actions ordinaires

Elles accordent des privilèges administratifs à leurs détenteurs. Ils peuvent recevoir des informations sur la gestion du capital de l’entreprise, ils peuvent voter au cours des assemblées générales des actionnaires, et recevoir des dividendes.

Les actions de préférences

Les actions de préférences offrent soit des avantages financiers soit des droits administratifs. La combinaison des deux avantages dépend de la législation et du statut de la société.

Les titres apparentés

Ces titres sont des bons distribués aux actionnaires d’une société. Ils leur permettent d’acquérir de nouvelles actions. Ils sont cotés en bourses comme des actions ordinaires, pendant une période bien définie. Les actions à bons de souscription d’actions, par exemple, sont cotées en compagnie de titres apparentés, lorsqu’une entreprise augmente son capital.

Ces différents types d’actions sont accessibles pour la majorité des personnes qui ont les moyens d’acquérir un peu du capital d’une société, ou de s’offrir tout un portefeuille d’actions. Mais pour en acquérir une, il est important de suivre certaines étapes.

Un exemple

Pour illustrer cette procédure, nous prenons l’exemple de Linda. Elle est enseignante depuis 5 ans, et a épargné un peu de son revenu. Linda décide donc de le faire fructifier en achetant des actions. Elle choisit de s’inscrire auprès d’un courtier en ligne car il offre un plus grand choix de supports d’investissements. Ensuite, elle ouvre un Plan D’Épargne en Actions. Le PEA ne s’applique qu’aux actions de sociétés installées dans l’Union Européenne et aux personnes dont la résidence fiscale est située en France. Il est soumis à un faible taux d’imposition sur les bénéfices de ses actions.

Courtier d'actions

Linda a décidé d’investir de l’argent tous les trimestres. Ainsi, tous les trois mois, elle achète des actions pour un montant de 1 000 euros. Puisqu’elle n’a pas le temps de suivre à la loupe tous ces investissements, elle a opté pour un fonctionnement automatique. Son courtier s’occupe de tout et le virement est fait directement de son compte. Chaque année, elle se renseigne auprès de celui-ci sur l’évolution de ses placements et sur les gains engrangés.

Qu’est ce qu’un dividende ?

Un dividende est en quelque sorte le salaire de l’actionnaire. C’est une somme d’argent reversée au détenteur d’un titre de propriété, équivalent au pourcentage du profit réalisé par la société au cours d’une période donnée. L’assemblée générale des actionnaires de l’entreprise décide du montant des dividendes, de la date de leur versement et de leur forme. Certains actionnaires préfèrent être payés en actions supplémentaires, tandis que d’autres sont ravis de recevoir l’argent correspondant à leur investissement.

Concernant le montant des dividendes, il est relatif à chaque action. C’est le même montant qui est reversé à tous les actionnaires. Aussi, pour un actionnaire qui détient plusieurs actions, le montant des dividendes comprend le montant unitaire de chacune de ses actions.

Dans certaines entreprises, le versement des dividendes a lieu plusieurs fois par an. D’autres préfèrent les reverser chaque année. Généralement, les dividendes sont tirés des bénéfices de l’année précédente. Certaines assemblées générales peuvent décider de reverser les dividendes même lorsque la société n’a pas fait de bénéfices au cours de l’année écoulée. D’autres, comme ce fut le cas au sein d’Engie en 2017, peuvent décider du versement de dividendes dont le montant est supérieur à celui du profit réalisé par la société.

Poursuivons l’exemple

De façon plus pratique, revenons sur l’expérience de Linda. Disons qu’elle a acheté 5 actions différentes pour un montant de 2500 euros auprès d’une multinationale dans l’agroalimentaire au cours de l’année 2019.

Assemblee des actionnaires

En Janvier 2020, l’assemblée générale des actionnaires se réuni pour faire le bilan de l’année et des profits engrangés. Elle constate que l’entreprise a réalisé un très bon chiffre d’affaire de plusieurs millions d’euros. Satisfaits, les actionnaires décident alors de s’en reverser une partie sous forme de dividendes. Linda possède 5 actions valant 500 euros par unité. Et pour chacune de ses actions, le montant de dividende fixé est de 20 euros. L’assemblée générale propose aux actionnaires d’échanger leurs dividendes contre plus d’actions. Mais puisque c’est la première année de Trader de Linda, elle décide de récupérer les 100 euros pour se faire plaisir. A la place, elle aurait pu acheter une nouvelle action grâce à laquelle elle aurait pu recevoir des dividendes plus élevés.

Pour être sûr de toucher ses dividendes, l’actionnaire doit avoir acquis l’action au plus tard la veille du versement. Un actionnaire qui achète son action avant la date du détachement, reçoit le dividende à la date fixée du versement. Par contre, lorsque l’actionnaire acquiert son titre de propriété le jour du versement, il ne reçoit rien. De même, lorsque vous revendez votre action avant la date du versement, vous ne recevez rien. A la place, le montant de ce dividende est débité de votre compte pour être reversé au nouvel acheteur. Toutefois, à la date de versement du dividende, l’actionnaire peut revendre son action. Car, au jour du détachement, le dividende est déjà compté comme reversé. Il faut garder à l’esprit que 15.5% du montant annoncé sera déduit par les impôts. Le montant final est viré dans votre compte 3 jours après la date de détachement.

Si vous deviez retenir 3 choses…

Si vous deviez retenir 3 choses dans cette article, ce serait:

  1. Une action est un acte de propriété sur une entreprise
  2. Détenir une action vous donne un droit de parole sur le fonctionnement d’une société.
  3. L’action donne droit à un dividende qui est la rémunération de l’actionnaire.

6 réflexions sur “COMPRENDRE LES ACTIONS ET LES DIVIDENDES

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :