BOURSE ET FINANCEMENT DES ENTREPRISES

Dans cet article vous allez découvrir comment une entreprise peut obtenir des financements grâce à la bourse.

De nombreux auteurs ont publié des ouvrages sur ce mode de financement qui prend progressivement le pas sur le financement bancaire. Pour en avoir une idée, des bibliothèques en ligne comme La Librairie générale de droit et de jurisprudence consacre d’ailleurs toute une rubrique aux ouvrages sur les marchés financiers. De quoi en apprendre un peu plus sur la bourse. Nous nous sommes inspirés des publications de ce type pour préparer cet article.

N’hésitez pas à lire la suite pour savoir quels sont les mécanismes de financements utilisés par la bourse.

Résumé en vidéo

Qu’est ce que la bourse ?

Il est important de commencer cet article en expliquant ce qu’est la bourse et en quoi elle consiste. La bourse est un marché immatériel dans lequel les actions sont émises et échangées. En d’autres termes, c’est un lieu au sein duquel les parts des entreprises sont échangées contre de l’argent. Ce marché est organisé autour d’un système de cotation. Cette dernière permet de fixer des prix en confrontant l’offre et la demande.

La bourse est constituée de deux parties : le marché primaire et le marché secondaire.

Le marché primaire

Le marché primaire est le lieu d’émissions de nouvelles actions sur les marchés financiers. Les entreprises qui font leur entrée en bourse doivent y introduire les titres qu’elles souhaitent vendre. Cela signifie par exemple que si une jeune société qui fait des chaussures décide de faire son introduction en bourse, elle doit passer par le marché primaire. C’est sur celui-ci qu’elle doit vendre ses titres de propriétés, et attendre que de potentiels actionnaires acceptent de les prendre.

Le marché secondaire

Bourse : Les marché secondaire

Le marché secondaire permet d’échanger des titres de propriétés déjà achetés par d’autres investisseurs. Ce marché secondaire est donc comme une sorte de friperie dans la quelle vous pouvez acheter des actions détenues par d’autres investisseurs et vous constituer un portefeuille. De même tout actionnaire qui souhaite se libérer de ses actions doit les placer sur ce marché pour trouver des acheteurs.

La bourse est donc un marché ouvert à tous. Entreprises, particuliers, banques, etc. peuvent s’y présenter pour acheter et vendre des nouveaux ou des anciens titres de propriété. La bourse est organisée comme toute institution avec des heures d’ouverture et de fermeture. En France, les actions sont cotées en permanence du Lundi au vendredi entre 9h00 et 17h30.

Le rôle de la bourse dans le financement des entreprises.

Une entreprise a de nombreux moyens d’obtenir du capital. Certaines PME en création passent généralement par l’auto financement. Il s’agit pour l’entrepreneur d’utiliser ses propres économies pour lancer son business.

Il est également possible pour les entrepreneurs de pratiquer le financement de proximité. L’entrepreneur contracte alors des crédits auprès de petites institutions financières locales.

La pratique la plus courante pour sa fiabilité et l’importance des fonds prêtés c’est le crédit bancaire. Cependant elle reste une solution plutôt onéreuse et rigide pour les variations de montants. C’est ici qu’intervient le financement via les marchés financiers. La bourse se positionnant comme une alternative toute aussi fiable et modulable au crédit bancaire.

La bourse est une alternative au crédit bancaire

La bourse offre la possibilité de solliciter de nouveaux capitaux auprès des actionnaires en émettant des titres de propriété supplémentaires sur le marché primaire. Émettre des actions en bourse c’est donner la possibilité à de nombreux investisseurs de placer leur argent au service du développement de votre entreprise. C’est le cas de nombreuses sociétés qui ont augmenté leur capacité de financement grâce à leur introduction en bourse. Cette dernière leur a donné la possibilité d’augmenter leur capital social. Ainsi au lieu qu’une seule personne se démène à trouver les financements nécessaires, plusieurs mettent la main à la poche en échange d’une partie plus ou moins grande de la société.

La bourse est donc un marché immatériel sur lequel la demande de financement des entreprises rencontre l’offre d’investissement de divers acteurs des marchés financiers. Elle est d’ailleurs considérée comme une épargne de long terme pour les investisseurs. En effet, l’entreprise qui vend ses titres de propriété n’obtient des capitaux qu’au moment de leur achat sur le marché primaire. Tandis que les investisseurs obtiennent à intervalles réguliers des dividendes. Les dividendes sont la rémunération que touche l’actionnaire pour avoir investi de l’argent dans la société. Les investisseurs ont en plus la chance de récupérer ce capital en cédant les titres de propriété équivalents à d’autres acquéreurs.

Reprenons notre exemple

Pour illustrer cette situation prenons l’exemple de notre société de chaussures.

Lors de son introduction en bourse, elle cède près de 35% des parts de l’entreprise contre de l’argent. La marque de chaussures connait un succès grandissant.

Pour se faire connaitre au-delà des frontières françaises, l’entreprise a besoin d’argent et l’entrepreneur décide donc d’augmenter son capital. Ses titres cotés sur le marché primaire sont achetés en l’espace d’un mois. Grâce à cette rentrée d’argent, l’entrepreneur peut engager les changements planifié pour sa marque.

Pour ce qui est des acheteurs, ils détiennent pour la période qu’ils veulent une part de la société. Celle-ci leur rapporte des dividendes selon un intervalle de temps défini chaque année par l’assemblée générale des actionnaires. S’ils le souhaitent, ils peuvent revendre ces actions sur le marché secondaire et récupérer leur capital. A chaque fois que le fabricant de chaussure en sentira la nécessité, il pourra mettre en vente des actions pour augmenter son capital.

Les avantages et inconvénients de la bourse pour les entreprises

Dans un premier temps, la cotation en bourse a des avantages fiscaux. Le premier article de la loi de 1990 sur la relance du marché financier en France indique que le pourcentage d’impôts applicables aux sociétés qui procèdent à l’admission de leurs actions ordinaires à la cote de la bourse est de 20%. Ce taux est soumis à deux conditions : le taux d’ouverture du capital au public doit être supérieur ou égal à 30% ; Ce taux doit rester supérieur à 30% pendant au moins cinq ans à compter de la date d’admission.

la bourse apporte de la diversité au capital

D’un autre côté, la bourse apporte de la diversité au capital. Chaque jour, elle évalue le cours de l’action en fonction de la valeur comptable de l’entreprise et des perspectives de croissance de celle-ci. A partir de cette évaluation elle détermine la valeur du patrimoine des actionnaires. Il ont alors la possibilité d’en prendre conscience et de diversifier l’investissement.

La bourse offre aussi une valeur de prestige à une entreprise. Elle lui apporte de la crédibilité auprès des banques, des fournisseurs et même de certains clients. Plus le capital social est diffusé auprès d’un large public, plus l’entreprise gagne en clientèle potentielle. Puisqu’ils détiennent une part de l’entreprise, ils n’hésitent pas à en consommer les produits et à encourager la consommation. C’est une façon de maximiser les intérêts qu’ils pourraient gagner.

Ces nombreux avantages mis à part, les entreprises financées en bourse doivent savoir qu’elles sont désormais du domaine public. Aussi perd-elle une grande partie de la confidentialité de ses activités. Les informations liées aux ventes, marges, salaires, et projets sont accessibles par tous. Leur donnant ainsi la possibilité d’en tirer partie. En plus, le fait que le conseil d’administration de l’entreprise soit plus large lui fait perdre en flexibilité. Les fonds cédés par les actionnaires leurs donnent le droit de prendre part à la prise de décision. Cela devient donc très compliqué pour les dirigeants de la société d’y effectuer des changements rapides. Trop de personnes ont leur mot à dire.

Si vous deviez retenir 3 choses…

Si vous deviez retenir trois choses de cet article ce serait que:

  1. La bourse permet aux entreprises d’obtenir du capital pour réaliser ses objectifs d’expansion et d’innovation.
  2. Le financement des marchés financiers est plus avantageux que les emprunts bancaires en termes d’intérêts et de délai de remboursement.
  3. Enfin, le financement de l’entreprise en bourse complique la prise de décision à cause de son caractère grand public.

Livres et sources

Débuter en bourse de Maxime Dubourd. Vous le trouverez sur Amazon en cliquant ici. Et en format Kindel en cliquant là.

La Bourse pour les Nuls – 5e édition. En livre sur Amazon en cliquant ici. et au format Kindel en cliquant là.

Devenez Trader Pro ! En livre sur Amazon en cliquant ici.

4 réflexions sur “BOURSE ET FINANCEMENT DES ENTREPRISES

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :