Comment ACHETER Votre MAISON ? (Sans PERDRE D’ARGENT)

Aujourd’hui, nous allons parler des méthodes et différentes astuces que vous pouvez utiliser lorsque vous voulez acheter votre première maison. Si vous voulez apprendre à estimer la valeur maximale que devrait avoir votre maison ainsi que déterminer si acheter une maison vous convient, continuez à lire cet article. 

Acheter sa propre maison constitue un investissement énorme et ne doit pas être pris à la légère. C’est pourquoi il faut se poser certaines questions afin de s’assurer que l’achat d’une maison est approprié dans votre cas unique. Par exemple, il faut se demander s’il nous est possible de rester dans une location durant plus de 5 ans? Si nous avons besoin de flexibilité et de pouvoir nous déplacer (dû à notre travail ou autres). Sommes-nous capables de prendre les responsabilités qu’inclut l’achat d’une maison (des frais de réparations à l’illiquidité due l’achat d’une maison.)? Il y a aussi d’autres choses à grader en tête : avez-vous (ou voulez-vous avoir) des enfants ? Avez-vous des dettes à payer ?  Voici des exemples de facteurs qui devront influencer votre prise de décision quant à la maison que vous choisirez.

Résumé en vidéo

Si vous voulez toujours acheter une maison, alors voici certaines choses à savoir.

Valeur de votre maison

En règle générale, il faut chercher une maison qui vaille au maximum 3 fois votre salaire brut (donc avant le prélèvement des taxes). Chercher une maison qui vaut plus est déconseillé. Bien sûr, si vous avez un partenaire et qu’il travaille aussi, cela augmente la valeur maximum du logement que vous pouvez chercher.

Par exemple, si Pat travaille et gagne un salaire brut de 70000 euros par an, le plafond jusqu’où il peut aller est un logement de 210000 euros. Si son partenaire, Isabelle, travaille aussi et gagne également 70000 euros chaque année, alors ils pourront chercher une maison d’une valeur de 420 000 euros.

Frais de logements

Un autre moyen efficace de pouvoir évaluer la valeur que votre future maison devrait avoir est plus compliqué mais en vaut le coup. Vos frais de logements ne devraient pas vous coûter plus de 30% de votre salaire mensuel brut. Bien-sûr, vos coûts de logements ne s’arrêtent pas au remboursement de l’emprunt de logement. Il inclut également les frais de chauffage, d’électricité, d’internet, d’assurance, de téléphone ainsi que les dettes que vous pouvez avoir.

En reprenant l’exemple de Pat et Isabelle, ils devraient prendre 30% de leurs deux salaires bruts. Soit (100 000 :12*0,3) 2,5 mille euros. Pat et Isabelle ne devraient donc pas dépasser des frais de logement de plus de 2,5 mille euros par mois.

Les frais à prendre en compte

Au Canada, lors de l’achat d’une maison, il est préconisé de payer au moins 20% du prix demandé (et d’emprunter le reste). Sinon, la banque peut vous obliger à payer des frais de CMHC. Les frais de CMHC sont, en gros une assurance pour le prêt, qui peuvent coûter jusqu’à 4% du prix de la propriété que vous essayez d’acheter.

Les autres frais sont également très importants à prendre en compte. En effet, en achetant votre maison il y aura les frais de vente. Ces frais regroupent les frais de notaire ou d’avocat, ceux des taxes de transfert de propriété, d’assurance, et d’inspection. Tous ces frais coûtent généralement moins de 10.000 euros pour des personnes qui achètent pour la première fois.

De plus, il y a le coût de la maison. Il est également conseillé de garder une somme de côté pour « les jours de pluie ». En achetant une maison, vous acceptez tous les problèmes liés à cette maison. Problèmes comme la casse du réchaud, de la ventilation, des problèmes de plomberie, ou avec la toiture etc… Ces problèmes peuvent couter des dizaines de milliers d’euros. Ceux sans compter d’autre chose que vous devrez peut-être payer comme la réparation de votre voiture, si vous en avez une, le remplacement des meubles usés etc… Tout cela peut coûter très cher ! C’est pourquoi il est recommandé d’avoir une somme de aux moins trois mois de salaires mis de côté. Bien qu’il vous en faille peut-être plus. Cela dépend de votre condition financière en ce moment.

Pat et Isabelle ont décidé d’acheter une maison qui vaut 300 000 euros. Ils ont un accord avec la banque pour ne payer que 20% du prix demandé (soit 60 000 euros). Cet accord comprend qu’ils devront payer 5,5% du prix payé par la banque (soit 1 100 euros) tous les mois durant 20 ans. Ils ont 333 euros de taxes par mois (qui prend environ 1% du prix de la propriété tous les ans) et payent 270 euros pour les autres dépenses liées à leur maison. Cela fait, au total 1703 euros par mois pour leur propriété. Ça tombe bien car cette somme tombe sous la règle de 30% du couple. Ils pourront donc acheter cette maison.

Revendre avant 5 ans

Il est également important de bien choisir l’endroit dans lequel vous voulez vous installer. En effet, il faut que vous soyez sûr de ne pas déménager pendant au minimum 5 ans. Vous devez donc trouver un endroit propice à cela. L’emplacement de votre maison est primordial car il est fortement déconseillé de revendre peu de temps après avoir acheté une propriété.

Ceci est dû à l’emprunt que vous avez fait à la banque. Si vous revendez peu de temps après avoir acheté la maison, celle-ci appartiendra encore majoritairement à votre banque. Vos payements de remboursement du prêt immobilier sont divisés en deux catégories. Les intérêts et le principal (ce que vous avez emprunté). Au début de votre remboursement, les payements vont recouvrir majoritairement les intérêts. La part de votre maison qui appartient à la banque va donc décroitre très peu et lentement au début. Ce n’est qu’après un certain temps que vos payements vont couvrir majoritairement le principal. Alors, la part de la maison qui vous appartient va rapidement augmenter. Si vous revendez peu après avoir acheté votre maison, la propriété ne vous appartiendra que très peu et vous ne recevrez qu’une partie minoritaire du payement lié à la vente de votre bien.

De plus, si vous voulez vendre rapidement, vous ne n’aurez probablement pas la meilleure affaire possible ce qui pourrait être très désavantageux quant à votre capital.

Les inconvénients à posséder votre maison

Bien que désirable par beaucoup de personnes, le fait de posséder sa propre résidence a des inconvénients. Posséder sa propre maison, ou son propre appartement, inclut beaucoup de coûts.

Contrairement à la pensée générale, la possession d’une propriété est un passif et non un actif comme le montre Robert T Kiyosaki. C’est un passif car la possession de ce bien ne génère pas d’argent. Il en dépense. Votre logement, si vous y habitez sans la louer, ne génère pas d’argent. À la place il vous en coûte afin de financer la réparation des différents problèmes liés à l’usure, comme les problèmes de toiture, de gaz, d’évacuation des eaux etc… En plus, ce sont des problèmes auxquels nous ne pouvons rien la plupart du temps ! Aussi, un logement est un atout très illiquide. Cela prend des mois, voire des années de vendre une maison. Aussi il ne forme pas un accès rapide d’argent. Enfin, cet argent peut être utilisé afin d’investir et de se former un revenu automatique.

Personnellement, je suis contre l’achat de son logement. Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce une bonne idée d’acheter son logement ? donnez-moi votre avis dans les commentaires.

3 points à retenir

Si vous deviez retenir trois choses de cet article, ce serait :

  1. Avant de chercher à acheter une maison, il faut que vous vous soyez posé certaines questions et que vous ayez des économies suffisantes.
  2. La valeur maximale de votre maison devrait être égale à trois fois votre salaire annuel brut et le coût d’habitation ne devrait pas dépasser les 30% de votre salaire brut.
  3. L’achat d’un logement est très risqué et ne forme pas un actif mais un passif !

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :