Comment Gagner De L’ Argent En Bourse Avec Les ETF ?

Néophytes comme investisseurs aguerris sont nombreux à se lancer dans des fonds d’investissement tels que les ETF. Mais si certains ont peur de franchir le pas, cela s’explique tout simplement par le fait qu’ils n’ont pas encore compris le concept. ETF, pour Exchange Traded Fund, est aussi appelé trackers, fonds indiciels ou encore Fonds négociés. Il s’agit de fonds d’investissement qui vont vous permettre de diversifier votre investissement initial sur un panier composé de plusieurs actifs. Ces actifs sont nombreux et variés, comme les actions et les obligations. Ils vont aussi vous permettre de suivre toutes les évolutions des indices boursiers, qu’ils soient à la hausse ou à la baisse. 

Résumé en vidéo

La vidéo est faite en partenariat avec Trade Republic, le broker 100% mobile, sans commission et sans frontières.

La différence des ETF par rapport aux autres fonds d’investissement

Il faut savoir qu’il existe des fonds dit « traditionnels » et des fonds dit « indiciels ». Un fonds traditionnel va constituer un panier d’actifs et visera à battre un marché. Il va essayer d’avoir une meilleure performance par rapport à ce que va gagner la moyenne des autres investisseurs. Le bémol avec cette démarche est qu’elle va mobiliser plus de ressources de la part de la société de gestion qui va le commercialiser. Et en contrepartie, cette dernière va vous prélever des frais importants.

En revanche, le contexte est largement différent avec un fonds indiciel tel que l’ETF. Il reproduit un indice boursier qui va être constitué par de nombreuses entreprises provenant de différents pays et de différents secteurs d’activité. Avec cette gestion passive, les ETF n’occasionnent ainsi que très peu de frais. Par la même occasion, en tant qu’investisseur, vous avez l’opportunité de diversifier vos investissements en achetant plusieurs ETF. Par exemple, un ETF sur le CAC40, Un sur le Nasdaq, un sur le DAX…

Les différents types d’ETF

Vous allez me dire : ok, je signe où ? Deux minutes ! Avant, il faut savoir qu’il existe différents types d’ETF

  • Dans un premier temps, vous trouverez les ETF sur indices de marché. A l’instar du CAC 40, ils ont pour objectif de répliquer la performance des indices d’actions. Ils peuvent également répliquer les indices sectoriels (les banques ou l’énergie par exemple). Il y a également ce qu’on appelle les indices d’obligations.
  • Vous trouverez ensuite les ETF sur indices de stratégies. Comme leur nom le laisse entendre, ces ETF se basent sur la performance des indices qui intègrent des stratégies d’investissements complexes. Ce qui signifie qu’ils s’adressent plus aux investisseurs qui maîtrisent les marché s financiers.
  • Vous avez enfin les ETF à l’effet de levier inversé. Ils multiplient la hausse ou aussi la baisse des tendances de l’indice suivi. Ce qui signifie qu’avec ces ETF, soit vous multipliez vos gains de façon impressionnante, soit vous subissez des pertes importantes.

Maintenant que vous en savez plus sur les différents types d’ETF, il est temps de voir concrètement comment fonctionnent ces fonds d’investissement.

Le principe de fonctionnement des ETF

Lorsque vous vous lancez dans un des ETF que je viens de mentionner ci-dessus, sachez que vous avez deux façons de reproduire les performances d’un indice. D’un côté, il y a la réplication physique. D’un autre côté, vous avez la réplication synthétique.

Pour la réplication physique, il s’agit de la méthode la plus simple. Déjà, l’argent collecté par le fonds va directement être investi dans tous les actifs qui constituent l’indice de référence. Par exemple pour un ETF répliquant l’indice CAC40, les fonds vont être investis dans chacune des actions du CAC40 suivant leur pondération dans l’indice. Ce qui fait qu’en tant qu’investisseur, vous allez être exposé à tous les titres qui composent l’indice en question. Ensuite, le prix de votre part pourra varier en fonction des fluctuations du marché. Mais dans tous les cas, vous allez percevoir des dividendes pour un ETF en actions et des intérêts pour un placement dans un indice d’obligation.

En ce qui concerne la réplication synthétique, elle sera moins rapide. L’argent collecté ne sera pas directement investi dans l’indice de référence. Le fond placé dans un panier ne sera pas en lien avec l’indice sous-jacent. Ce fonds échangera par la suite sa performance avec celle de l’indice de référence.

Maintenant, la question que vous vous posez certainement est : comment investir dans des ETF ?

Les procédés pour investir dans des ETF

Le principe est simple. D’un côté, vous pouvez acheter des parts auprès d’un intermédiaire financier agréé dès sa création. D’un autre côté, vous achetez des parts d’ETF auprès d’un intermédiaire financier agréé directement en bourse. Il s’agit ici d’un marché secondaire. Toutes les parts présentées peuvent être achetées ou vendues en bourse, à l’instar des actions. Il en va de même en ce qui concerne les types d’ordre. Mais pour pouvoir y accéder, vous devrez avant tout créer un compte-titres ordinaire ou disposer d’un Plan d’Epargne en Actions (pour certains ETF). Sachez également que les ETF peuvent être éligibles à l’assurance-vie.

Les astuces pour bien investir dans les ETF

A première vue, l’accès aux ETF paraît simple. Quoi qu’il en soit, il faudra toujours tenir compte du fait que certains fonds d’investissement sont complexes. Ce qui nécessitera un peu de travail de votre part pour ne pas finir par faire le mauvais choix. Dans cette optique, voici quelques astuces qui pourront vous aider. 

Pour commencer, avant même d’investir, prenez bien le temps de bien de comprendre ce que vous allez acheter. Est-ce prometteur ? Quels sont les risques ? Gardez aussi à l’esprit que vous allez vous exposer à un marché. L’objectif ne sera pas de le battre mais de multiplier vos fonds.

Ensuite, la seconde astuce consiste à investir dans un ETF qui correspond à votre objectif d’épargne. Soyez aussi bien conscient de tous les risques qui sont liés à ce type d’investissement tel que : la baisse de l’indice, l’écart de suivi et le manque de liquidité. Enfin, pensez à vérifier que l’ETF dans lequel vous allez investir soit bien agréé par l’AMF.

Soyons réalistes maintenant : dans tout il y a des avantages et des inconvénients. Voyons cela de plus près.

Les avantages et les inconvénients des ETF

Le plus grand avantage des ETF ? Vous pouvez investir sur l’ensemble d’un marché sans avoir à choisir des actions distinctes comme avec un fond traditionnel. Les frais sont également moins élevés et, par la même occasion, aucun minimum de souscription ne sera demandé. Et si vous décidez de reproduire la performance d’un indice en choisissant la réplication physique, les échanges se feront rapidement et facilement au cours de la journée. 

Malheureusement, on ne peut pas parler d’avantages sans parler d’inconvénients. Et quand il s’agit d’ETF, les risques peuvent être nombreux pour ne citer que la variation de l’indice suivi et la baisse de ce dernier. Il y a également ce qu’on appelle le risque de change qui est lié à l’ETF à réplication synthétique. Quoi qu’il en soit, il suffit de bien analyser le marché et d’investir dans un indice que vous trouverez prometteur afin d’éviter de subir des pertes.

Si vous deviez retenir 3 choses…

Pour conclure, si vous deviez retenir 3 choses de cet article, ce serait que les ETF permettent :
1. Des investissements sans intermédiaires superflus.
2. Des investissements diversifiés à moindres frais.
3. Un suivi précis de l’évolution des indices boursiers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RGPD

Sélectionner un type de demande :