Comment GAGNER DE L’ARGENT Lorsque Le Marché Baisse ?

Shorter le marché

Un bon investisseur sait gagner de l’argent, que le marché monte ou baisse. Aujourd’hui nous allons voir comment gagner de l’argent lorsque le marché est en baisse. Le principe dont nous allons parler est appelé le shorting (shorter une action). C’est le principe utilisé dans le film “the big short“. Dans ce film, trois groupe d’américains shortent le marché de l’habitation juste avant la crise de 2007. Comme vous pouvez l’imaginer, ils sont devenu très riches. Donc, si vous voulez savoir comment ils ont fait et comment vous pouvez faire pour devenir riche, continuez de regarder cette vidéo.

Aujourd’hui, je vais donc vous parler du shorting.

Résumé en vidéo

Qu’est-ce que Shorter?

Shorter est l’approche inverse à l’investissement normal (qui est d’acheter à un prix faible pour ensuite revendre plus cher) .

Vous pouvez aussi comparer le fait de shorter une action au fait d’acheter une option de vente. J’ai fait une vidéo sur les options et je vous conseille d’aller la regarder si vous ne savez pas ce que c’est ou si ce sujet est confus pour vous.

Lorsqu’un investisseur choisi de shorter une action, il appelle son courtier et lui demande de lui prêter une action afin qu’il puisse la vendre. L’argent qu’aura rapporté l’action vendu sera mise dans le margin account de l’investisseur shortant l’action. Gardez en tête que, afin de pouvoir shorter des actions, il faut avoir un margin account. L’investisseur va devoir acheter l’action plus tard, en espérant que son prix aura baissé.

ATTENTION, l’action qui lui est prêtée ne lui appartient pas; l’investisseur va donc vendre une action qui ne lui appartient pas. Il est alors OBLIGÉ de racheter cette action plus tard. Même si son prix à cru.

Après avoir vendu l’action qui lui a été prêté, l’investisseur doit donc l’acheter. Ceci laisse deux possibilités : 

  1. Comme espéré, le marché baisse. L’investisseur va donc acheter son action moins chère qu’il l’aura vendu.  La différence sera l’argent qu’il aura gagné.
  2. Ou, le marché peut monter. Dans ce cas, l’investisseur devra quand même acheter son action. Mais, il devra l’acheter plus chère qu’il ne l’a vendu. Il perdra donc de l’argent. 

C’est à cause de la deuxième option que shorter une action peut être très dangereux. Le marché ne peut baisser jusqu’à 0. Un investisseur gagnera donc, au maximum, le prix auquel il aura vendu son action. Mais si le marché monte, l’investisseur perd de l’argent. Et comme le marché peut monter infiniment. L’investisseur peut donc perdre un montant d’argent infini.

Un exemple de Shorting

Prenons un exemple. Pat pense que le marché de Tesla va baisser et aimerait bien gagner un peu d’argent. Il va donc tenter sa chance et va shorter 10 actions de Tesla. Chaque action coûte 100 euros. Pat emprunte les actions. Il laisse alors trois mois passer. Au bout de trois mois, les actions Tesla ont baissé et sont passées de 100 euros par action à 40 euros par action, Pat décide de racheter ses actions et se fait donc 60 euros par action. Soit 600 euros.

Isabelle décide de faire la même chose. Elle vend également 10 actions Tesla pour 100 euros chacune. Mais, elle décide d’attendre 6 mois au lieu de 3. Au bout de 6 mois, l’action Tesla a augmenté de 100 à 120 euros. Isabelle Kansépré va donc devoir acheter ses actions 20 euros plus chère qu’elle ne les a vendus. Elle va donc perdre 20 euros par action. Soit 200 euros.

Critères à remplir

Il y a certains critères à remplir afin de pouvoir shorter une action. Il vous faut un margin account sur lequel ira l’argent que vous aurez reçu de la vente de l’action. Du plus, vous devrez avoir une quantité d’argent minimum sur votre margin account. Selon le pays dans lequel vous vous trouvez, ce montant peut changer. Je vous invite donc à vous renseigner plus à ce sujet avant de commencer à shorter. Ceci forme une certaine sécurité pour le courtier afin d’assurer que vous puissiez payer en cas de monté du marché. 

Gains en % et en montant

Le fait que vous mettiez de coté 50% du prix de l’action que vous allez vendre multiplie par 2 le pourcentage de vos gains et de vos pertes mais ne change pas le montant gagné ou perdu. Je m’explique.

Pat Riote décide de shorter Tesla. Isabelle, qui a retenu la leçon, décide d’investir dedans normalement. Les deux investissent 1000 euros en actions Tesla. Soit 10 actions de 100 euros chacune. Si le prix des actions Tesla baissent de 10 à 5 euros chacune. Isabelle perd 50% de son investissement, soit 500 euros. Pat, au contraire gagne 100% de son investissement, soit 500 euros. Ceci est dût au fait que Bob n’a eu qu’à investir 50% du prix des actions qu’il souhaite shorter. Le montant est le même : 500 euros. Mais le pourcentage est différent. L’inverse est également vrai. Si le prix des actions augmente de 10 à 20 euros, Isabelle gagne 100% de son investissement, soit 1000 euros. Mais Pat perd 200% de son investissement. Soit 1000 euros également.

Appel de marge et couverture de position

Ceci nous amène à une autre particularité du shorting. Votre courtier peut vous appeler afin de vous demander de re-remplir vos réserves de liquidité (votre réserve de liquidité ou zone tampon est un montant d’argent mit de côté pour assurer au courtier de votre habilité de payer dans le cas où le marché monte). En effet, si vous perdez les 50% que vous avez mis de côté, vous devrez re-remplir votre zone tampon afin de pouvoir rembourser d’éventuelles pertes additionnelles.

Il existe également d’autre particularités, comme le fait que vous devrez payer votre courtier une prime pour le risque qu’il prend.

De plus, vous risquez de devoir couvrir votre position à n’importe quel moment. Lorsque vous couvrez votre position, vous achetez l’action que vous aviez vendu. Grosso modo, ça signifie que vous pouvez être obligé de racheter votre action n’importe quand. Donc, si vous pensez que dans 1 ans Amazon va baisser, vous décidez de la shorter. Mais, si avant ces 1 ans il y a une augmentation dans les ventes, vous pouvez être obligé de couvrir votre position. Même si vous aviez raison et qu’au bout d’un an, Amazon baisse considérablement.

Ceci nous amène à un deuxième problème que vous pourrez avoir. Si beaucoup d’investisseurs ayant shorté une action doivent couvrir leurs positions au même moment, les prix des actions peuvent monter considérablement en peu de temps. Ceci peut vous compliquer considérablement la tache de couvrir votre position sans perdre d’argent. Ce phénomène s’appelle le short squeeze.

Shorter, c’est compliqué

Ces différentes spécificités rendent le shorting compliqué. Et peu rendre le fait de shorter des actions peu attirant. De plus, vous essayez de parier contre une entreprise dont le but principal et de vous faire perdre ce pari.

3 choses à retenir

Si vous deviez retenir 3 choses dans cette vidéo, ce serait :

  1. Shorter un marché permet de gagner de l’argent en pariant contre celui-ci. Ce n’est à faire que lorsque vous pensez qu’un marché est en baisse ou va baisser dans un futur plus ou moins proche.
  2. Afin de pouvoir shorter une action, il vous faut avoir un margin account, vous devez également avoir une zone tampon dont le montant doit être au moins égal à 50% du prix de l’action que vous voulez acheter.
  3. Il existe de nombreux dangers au fait de shorter des actions. Vous pouvez être obligé de vous couvrir plus tôt, faire l’expérience d’un short squeeze et vos pertes possibles sont infinies.

Laisser un commentaire