Comment Vous Risquez De Perdre Tout Votre Argent En Bourse (FOMO)

Dans le monde de la finance, deux choses entraînent l’achat et la vente d’actions : la peur et l’avidité. Ces deux sentiments sont également ceux qui mènent de nombreux investisseurs à acheter des actions chères à cause d’un phénomène appelé le FOMO.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un phénomène qui mène beaucoup d’investisseurs, même les plus aguerris, à acheter des actions à un prix exorbitant. Je vais vous parler du FOMO, the Fear Of Missing Out, ou, en français, la peur de manquer une opportunité. Si vous ne savez pas ce que c’est, mais que ça vous intéresse, ou si vous vous mordez encore les doigts de ne pas avoir acheté du Bitcoin à ses débuts, vous êtes sur le bon article.

Résumé en vidéo

Qu’est-ce que le FOMO ?

Le FOMO, est un terme anglais qui se traduit par « la peur de rater une opportunité ». C’est un phénomène très courant qui consiste en la peur de voir une opportunité passer sans la saisir et donc de perdre de l’argent.

Vous souvenez-vous de ce moment, ou, en avril dernier, vous vouliez acheter des actions Tesla, mais Roméo LANDEMIN, de la compta, vous a convaincu de ne pas le faire ? Eh bien, maintenant, le prix d’une action Tesla s’est multiplié par 6… Imaginez tout l’argent que vous vous seriez fait ! Ah ! Quelle opportunité ! Et vous l’avez laissé passer sous votre nez à cause de cet idiot de Roméo !!! Mais, si vous en achetez maintenant, vous pourriez encore quand même vous faire un sacré pactole… Les actions sont un peu chères, mais ça vaut le coup, car vous vous feriez plus d’argent… Vous avez envie d’acheter des actions maintenant ? C’est à cause du FOMO. Vous avez raté votre opportunité en avril, donc vous voulez acheter maintenant pour ne pas « perdre » encore plus d’argent.

Dans la vie de tous les jours, si vous voyez une action dont le prix augmente fortement et que vous vous surprenez à penser que vous auriez dû acheter cette action hier, vous n’exprimez rien de plus qu’un regret. Mais, si à cause de ce regret vous achetez des actions de cette entreprise, alors vous le faites par FOMO.

Le FOMO mène souvent des investisseurs à acheter des actions comme Tesla ou de la Cryptomonnaie. Pas parce qu’ils y ont réfléchi, mais parce qu’ils voient que les prix montent et qu’ils ont peur de rater une opportunité. Le FOMO mène à la spéculation et aux décisions prise à la hâte. 

Grosso modo, FOMO = PAS BIEN.

Le problème, c’est que vous finissez souvent par acheter des actions qui coûtent beaucoup trop cher dans un marché qui deviendra bientôt baissier. Pourquoi ? Simplement, le prix des actions ne peut pas toujours croître. Et, une fois arrivé à son sommet, le prix d’une action ne peut que diminuer. Que ce soit par peur ou pour empocher les bénéfices, il est courant que les investisseurs vendent leurs actions au même moment. Ceci fait donc baisser le prix des actions y compris de celles que vous aviez acheté trois fois trop cher.

Puisque les prix des actions, quelle que soit l’entreprise, baissent, si vous n’investissez pas maintenant, parce que les prix sont trop élevés, ils vont re-baisser et, alors, vous pourrez investir dans l’entreprise que vous voulez.

Comment contrer le FOMO

Heureusement il existe des techniques pour contrer ce phénomène et ne pas se laisser avoir par la vilaine bête (le FOMO). 

Première méthode

Premièrement, ne faites pas confiance aux personnes qui donne des conseils sans autorité. Bien que l’argument par autorité (celui qui consiste à valider son argument en soulignant que c’est l’avis d’un professionnel) soit invalide et intellectuellement paresseux, il peut vous éviter bien des larmes dans le monde de la finance. Bien sûr, je ne dis pas qu’il ne faut écouter que, ou tous, les traders, ou conseillers financiers que vous croisez. Écoutez les personnes qui ont réussi dans le monde de la finance. C’est pour cela que je parle souvent de Warren Buffet, et que j’aime étudier Ray Dalio. Ce sont des personnes qui ont réussi dans le monde de la finance. Leurs conseils sont donc plus valides que ceux de Roméo dont la seule réussite fut son selfie devant une porche… Bien sûr, c’est tentant d’écouter des personnes qui semblent voyager partout et bien réussir. Mais vérifiez que c’est réellement le cas, qu’ils ont réussi grâce à, ou du moins détiennent, des actions dont ils vantent les mérites.

En parlant de conseils donnés, rappelez-vous le dicton anglais connu dans le monde de la finance disant « There is no free lunch » (On le traduit par « un repas gratuit n’existe pas. »). Bien que la personne qui vous donne des conseils peut être un saint totalement désintéressé, il peut aussi avoir un intérêt caché. Par exemple, il peut vouloir faire augmenter le prix d’une action pour pouvoir vendre les siennes plus chères.

Seconde méthode

Une deuxième méthode est que, lorsque vous voulez investir dans une entreprise, mais que vous savez que c’est par FOMO, ou du moins n’êtes pas sure à 100 % que c’est réfléchi, écrivez votre idée sur un morceau papier. Le lendemain ou quelques jours plus tard, relisez votre idée et décidez alors si vous voulez encore investir ou si c’était une idée absurde. 

Par exemple, Roméo voulait investir dans l’immobilier en 2008. Mais il voulait investir que parce que ses voisins Alonzo et Aude Toilettes avaient investis dedans et touchaient le jackpot. Il décida de l’écrire sur un morceau de papier, et quelques mois après, en hiver, il relut son idée. Il la trouva sotte et remercia sa bonne étoile (ainsi que DME) de lui avoir conseillé d’attendre.

Troisième méthode

Une troisième technique est lorsque l’attrait est trop fort et que vous ne pouvez pas résister au FOMO. Si l’attrait est trop fort, investissez. Oui, je l’ai dit et ça peut sembler bizarre, mais si l’attrait du FOMO est trop puissant, achetez les actions. Mais ne le faites pas n’importe comment ! Investissez une petite partie de votre capital. Dans ce cas, si les prix continuent à augmenter, vous pourrez gagner de l’argent, et si les prix chutent, vous ne perdrez pas trop.

Donc si, par exemple, vous avez 300 €, investissez 50 € dans les actions de l’entreprise qui vous attire et attendez avec les 250 € restants que les prix baissent et redeviennent raisonnables.

Dernière méthode

Une dernière technique est de connaître le secteur dans lequel vous voulez investir. Ceci vous permet d’avoir plus de discernement quand vous choisissez vos actions. Ce qui diminue l’influence qu’a le FOMO sur vous.

Par exemple, lorsqu’il fut demandé à Warren Buffet pourquoi il n’a pas investi dans la bulle internet, il répondit que c’était parce qu’il n’y connaissait rien. Ne pas investir dans Internet lors de la bulle lui a donc permit de ne pas perdre d’argent lorsque celle-ci explosa…

Et n’oubliez pas, le marché fluctue, si vous ratez une opportunité les prix re-baisseront un jour et vous pourrez alors saisir cette deuxième chance qui vous aura été offerte !

3 choses à retenir

Si vous deviez vous souvenir que de 3 choses de cet article, ce serait :

  1. La FOMO, est la peur de rater une opportunité et mène à l’achat spéculatif d’actions à un prix exorbitant. 
  2. Il existe des techniques afin d’être moins influencé par la FOMO.
  3. Les personnes qui vous disent qu’il faut impérativement investir dans le Bitcoin ou dans Tesla, car le prix des actions augmente de manière fulgurante essaient de faire croître votre FOMO afin de vous faire acheter des actions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RGPD

Sélectionner un type de demande :