Comment Les TRADERS et Les INVESTISSEURS Gagnent De l’ARGENT ?

Vous avez frissonné devant Le loup de Wall Street et vous vous verriez bien gagner quelques dollars de plus sans bouger de votre canapé ? Nul besoin de se rendre à New York ou à Paris pour faire des affaires en bourse ! La révolution numérique l’a rendue accessible au plus grand nombre, de sorte qu’on trouve une foule de traders amateurs investissant sur IOS ou Android sans quitter leur maison. Peut-être avez-vous même entendu parler du fameux Robinhood. Vous avez dit traders ? Investir ? Mais quelle réalité recoupent au juste ces 2 notions ? C’est quoi la différence entre trading et investissement ? Sont-elles deux activités différentes ? Si oui, quelle est la stratégie la plus payante si je veux engranger des profits à court ou long-terme ? Dans cet article, nous allons passer à la loupe les profils des traders et des investisseurs pour comprendre les risques et les avantages de leurs techniques de gain.

Résumé en vidéo

Si je vous parle de la  « bourse », vous aurez sûrement en tête les images du film « Le loup de Wall Street » :  une salle surchauffée, bondée de traders en costard-cravate, passant des ordres en hurlant ou via 20.000 combinés qui sonnent en même temps devant des écrans en panique. D’ailleurs, plus personne n’ignore ce qu’est un trader depuis l’affaire Kerviel. En français, on dirait « un opérateur de marché », mais on est d’accord, trader, c’est quand même plus parlant.

Nous allons donc parler de traders et de trading pour évoquer les échanges d’actifs, d’obligations et autres titres de créances. La norme veut que les traders se retrouvent dans les salles de marché, à la recherche les meilleurs deals pour leurs clients. Mais ils n’y sont pas tous, loin de là, surtout en 2020 ! La révolution numérique n’a pas épargné la bourse, de sorte qu’une partie du trading se fait aujourd’hui en ligne (remarquez, on avait le téléphone avant, mais il faut bien admettre que via une application, c’est tout un coup plus accessible). N’importe qui peut s’amuser à investir en quelques clics pour essayer de gagner de jolis dollars supplémentaires. Nul besoin d’un courtier ou d’un trader attitré, même les banques en ligne s’y sont mises : en France, Revolut permet de trader sans frais ou presque ! 

C’est quoi la différence entre trading et investissement ?

Mais revenons au sujet : on trade ou on investit ? C’est quoi la différence entre trading et investissement ? En fait, le trading est une forme d’investissement : on parle bien d’investir en bourse ou encore d’investissements sur les marché. Il n’y a donc là aucune ambiguïté, l’investissement fait partie du trading. Investir, c’est ce que vous faites quand vous achetez et revendez des actifs en bourse. Pourtant, dans la réalité, on sépare bel et bien traders et investisseurs. Être un trader, professionnel ou amateur, ce n’est pas exactement la même chose qu’être un investisseur. 

Avant d’entrer dans les détails, demandons au Larousse de nous en dire plus sur la définition de traders et investisseurs : 

Trader : opérateur spécialisé dans l’achat et la vente de valeurs mobilières, devises et produits dérivés (notez que le Larousse est en retard : n’importe quel individu lambda peut être en quelque sorte un trader autonome)

Investisseur : Agent ou organisme qui réalise des placements financiers à des fins d’investissement.

Achat-vente d’un côté, placement de l’autre (mais aussi sous la forme d’achat-vente) la nuance est maigre, mais elle annonce déjà quelques différences fondamentales entre les deux : acheter et vendre à court terme VS placer à plus long terme. 

Deux approches différentes de l’investissement

Ce sont donc deux approches différentes de l’investissement et du profit. 

L’investisseur cherche à faire des profits en misant sur l’accroissement, disons, naturel des profits avec les années. Un trader, lui, gagne de l’argent à court terme, voire à très court terme en achetant et en revendant des actifs à très haute fréquence. Ainsi, l’investisseur mise sur la revalorisation graduelle d’une valeur, alors que le trader profite de la volatilité du marché. 

Quand on a dit ça, on n’a pas encore tout dit ! Etre un trader peut aussi recouvrir plusieurs réalités. Certains sont des salariés : ils sont alors surtout employés par des compagnies qui souhaitent optimiser leurs prises de décision en terme d’investissement. Si ce trader est majoritaire, nous préférons nous concentrer maintenant sur un tarder 2.0, celui que vous pouvez être demain depuis chez vous, en ligne, via n’importe quel broker. C’est vous qui passez les ordres, le broker n’est qu’un intermédiaire. 

Timing et l’analyse du marché

Alors, quelle est la différence entre trading et investissement ? Il y a deux différences principales et évidentes entre le trader et l’investisseur : le timing et l’analyse du marché. Nous l’avons déjà dit, l’investissement est une stratégie sur le long terme, alors que la stratégie du trader vise, bien souvent, le court-terme. 

L’investisseur

Un investisseur qui investit dans une compagnie fait le pari celle-ci va croître (en terme de profit par exemple) et qu’il va revendre dans, 5, 10, voire 30 ans avec des bénéfices. Ils achètent, certes, quand les prix sont bas, mais ne comptent pas sur la volatilité du marché : ils comptent sur une croissance au long terme.

Le Trader

Le trading, c’est une approche beaucoup plus « fast and furious » : un titre peut grandement fluctuer d’un jour à l’autre, voire sur une seule et même journée. Et certains tentent d’en tirer profit. La spéculation en séance (aussi appelé Day Trading) consiste à acheter et vendre parfois à la vitesse de l’éclair, plusieurs fois par séance. Avec le swing trading, un actif peut être tenu quelques jours pour profiter des variations de son cours, mais cela reste du très court-terme. Retenez donc cela : le trading, c’est du court-terme, parfois même juste quelques secondes. Ils achètent et revendent à un rythme effréné, des volumes souvent bien plus conséquents que les investisseurs. 

Mais revendre juste après avoir acheté ne fait pas de vous un trader ! La deuxième grande différence, c’est l’analyse du marché dont découlent leurs décisions. En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, les traders et les investisseurs n’analysent pas la valeur d’un actif de la même façon. Pour comprendre cela, il faut connaître le prix et la valeur intrinsèque d’un actif. En théorie, le prix est le reflet du nombre de personne qui l’achètent à un moment donné. Mais une action possède aussi une valeur intrinsèque, indépendante des effets de marché. Normalement, sur la durée, les deux courbes, du prix et de la valeur, se suivent, se rejoignent, puisque les traders comme les investisseurs se renseignent sur la santé économique de la compagnie. 

Mais le prix de l’action n’est pas que dicté par les résultats de l’entreprise. Bien sûr, c’est très intimement lié, mais il n’y a pas que ça : un simple déjeuner à base de pangolin peut faire chuter le cours d’une action d’une entreprise à l’assise aussi solide qu’Amazon, Microsoft, Google ou encore Apple. Alors que la valeur intrinsèque de l’action, elle, n’aura pas, ou très peu, bougé. Le trader s’affole et s’agite alors que l’investisseur ne cligne pas des yeux, il est sûr de son investissement sur le long terme, peu importe les virus qui nous tombent sur la tête. 

Pour schématiser, l’investisseur se fie avant tout à la valeur intrinsèque d’un actif, le trader au cours du jour et à ses fluctuations. 

2 approches très différentes

Et ça fait une grande différence dans l’approche : un investisseur passif ne s’inquiète pas d’acheter une action à un prix sur-évalué, puisque dans une entreprise aux reins solides, ce sera toujours rentable sur le long terme. Bien sûr, la volatilité des marchés ne laissent pas insensibles tous les investisseurs. Ceux qu’on appelle de investisseurs actifs, par opposition aux investisseurs passifs évoqués il y a quelques secondes, essayent aussi d’acheter, si possible, l’action quand son cours est en-deçà de sa valeur intrinsèque. Tant qu’à faire, pourquoi se priver d’un gain supplémentaire ? Mais dans les deux cas, un investisseur se soucie avant tout de la valeur intrinsèque de l’action : ils ne misent que sur un cheval donné gagnant.

Les traders, eux, s’intéressent avant tout à son prix : certains ne se soucient même pas de la santé de l’entreprise, tant qu’il y a une marge à faire à court terme ! Un exemple : l’action Ford est en forte dégradation quasi-continue depuis 5 ans. Au moment de la crise du Covid en mars, son cours est emporté vers les abysses en même temps que les autres. 3 mois plus tard, elle a profité de la remontée générale. Malgré un cours moribond depuis 5 ans, il y avait bien un petit profit à se faire à la faveur de la volatilité du marché !

En conclusion, faut-il trader ou investir ? 

Si trader sonne facile et alléchant, c’est en fait une pratique à très haut risque. Certains la comparent même à un jeu de casino. Vous pouvez, certes, gagner de l’argent, (certains en vivent même !) mais gardez en tête que ce sont des décisions dans l’urgence et qu’elles peuvent conduire à beaucoup d’erreurs, qui pourraient vous faire perdre toute votre mise. Il y a un facteur chance non négligeable mais aussi de biens meilleurs joueurs à votre table : vous êtes en compétition avec des traders professionnels qui placent des sommes stratosphériques. Ce sont eux qui font et défont le jeu, vos quelques milliers d’euros feront pâle figure à côté !

Leurs algorithmes vendent et achètent plus vite encore que vous ne pouvez prononcer le mot « bourse ». C’est le cas avec le High-frequency trading : ce sont des micros ordres en fonction d’algorithmes données en micro-secondes. Ces supers ordinateurs sont souvent juste à côté des salles de marchés pour gagner quelques centièmes de secondes. Et parfois, une valeur peut se planter juste à cause d’une erreur d’algorithme… effrayant, non ?

C’est pourquoi, la sagesse générale considère qu’investir est plus sûr : vous êtes quasi-certain de bénéficier, tôt ou tard, des retour de la croissance économique.

Et vous, qu’est-ce qui vous attire le plus ? Le trading ou l’investissement ? Qu’en pensez-vous ? L’investissement est-il plus sûr et plus rentable que le trading à vos yeux ? Dites-nous tout ! 

2 réflexions sur “Comment Les TRADERS et Les INVESTISSEURS Gagnent De l’ARGENT ?

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :