Extrême Inquiétude Face Au Krach : Comment Vous Protéger ?

La hantise de toute personne ayant de l’argent en bourse est de le perdre. Et souvent, les investisseurs perdent beaucoup d’argent lors de crises. Comme le COVID par exemple… Qui se rappelle du krach de mars 2020 ? Ouch, n’est-ce pas ?! Et si ce terrible krach n’était qu’un début ? Pour vous protéger d’une nouvelle catastrophe économique, il y a peut-être une solution : les valeurs défensives. 

Si vous êtes risquophobe, ou que le krach de mars 2020 vous fait encore mal au cœur, cet article est pour vous !

Résumé en vidéo

Les valeurs défensives

Le terme « valeur défensive » fait référence aux entreprises qui sont peu influencées par les mouvements du marché. Donc, lorsqu’il y a un krach du marché, ou juste une baisse, ces entreprises ne sont pas, ou que très peu affectées. Cela est aussi vrai dans le cas d’une hausse du marché. En deux mots, les possibilités de fluctuation d’une valeur défensive sont très limitées. Les valeurs défensives permettent de diminuer un maximum les risques pris lors de l’investissement en bourse. Elles sont donc parfaites pour les « risquophobes », car elles leur permettent de diversifier leur portefeuille tout en investissant que dans des entreprises a très faible risque. Elles sont toujours utiles a avoir car elles permettent de ne pas effectuer de trop grosses pertes lors de baisses boursières. Bill Gates, par exemple, aurait plus de 47% de son portefeuille dédié a des valeurs défensives. 

Un exemple

Thierry et Jacques sont très amis.

Thierry Chmonfils est risquophobe. Il refuse de prendre un quelconque risque dans sa vie privée ! Il ne roule jamais au-dessus de 50km/h, répond toujours par l’affirmatif a son patron, ne se rase pas (de peur de s’égorger avec son rasoir), ne fais jamais bouillir de l’eau, n’utilise jamais de couteaux, ni de fourchettes. Tout ce qu’il utilise est en plastique malléable… Bref, vous voyez l’idée. 

Jacques Célair, à l’inverse est risquophile. Il a acheté des parts Tesla, il fait du saut en parachute seul et sans licence tous les jours, il ne roule jamais en dessous de 120km/h, parfois, il contredit sa femme…… L’inverse total de Thierry. D’ailleurs pour Jacques, le risque permet de se sentir vivant ! Thierry, lui, pense qu’être vivant est déjà assez bien.

Leurs portefeuilles respectifs sont de parfaits modèles leur style de vie. Thierry Chmonfils ne détient que des actions Nestlé et Carrefour. Et Jacques Célair n’a que du Tesla (avec un peu de Bitcoin). Lorsque tout va bien, Jacques gagne énormément d’argent. Mais lorsque tout va mal, puisque les teslas ne sont pas essentiels à la vie, il perd beaucoup ! À l’inverse, Thierry gagne peu lorsque tout va bien… Mais ne perd que peu lorsque tout va mal. Après tout, ce n’est pas parce qu’il y a une crise mondiale que vous n’achetez plus à manger…

Pour récapituler

Pour récapituler, les valeurs défensives sont des entreprises peu influencées par les mouvements boursiers. Donc, ces entreprises vont vendre leurs biens ou services peu importe si l’économie est florissante ou en crise. Ainsi, nous pouvons noter, par exemple, que les entreprises vendant des biens de premières nécessités (papier toilette, Shampoing, dentifrice, pâtes.) sont des valeurs défensives. Car, à part, si vous êtes un gros dégueulasse, vous allez acheter ces produits peu importe le climat économique qu’il fait.

Les valeurs cycliques

Afin d’investir de manière la plus intelligente possible, il est impératif de connaître la différence entre les valeurs défensives et les valeurs cycliques. Ces deux termes sont totalement opposés, d’où l’importance de les connaître, eux et leur signification. Nous avons déjà vu ce qu’est une valeur défensive. Nous allons donc voir ce qu’est une valeur cyclique. Une valeur cyclique est une entreprise qui est très fortement influencée par le climat boursier. Donc, lorsque nous avons un marché haussier (Bull), cette entreprise performera mieux que l’indice. Mais, si nous sommes dans un marché baissier (Bear), l’entreprise aura une mauvaise performance par rapport aux indices. Les valeurs cycliques, étant liées aux cycles du marché, sont donc plus risquées.

Thierry, sans le savoir détenait donc des valeurs défensives. Alors que Jacques détenait que des valeurs cycliques.

Nous avons déjà vu que les valeurs défensives sont les entreprises vendant des biens ou des services de premières nécessitées. Étant leur opposé, les valeurs cycliques sont donc les entreprises ne vendant pas des biens de premières nécessitées. Nous pouvons donc compter le secteur de l’automobile, de l’immobilier, du tourisme, etc… 

Il existe cependant une exception à cette règle : le secteur du luxe. Bien que nous puissions tous nous mettre d’accord qu’un sac Gucci, un parfum Dior ou un séjour au Ritz n’est pas essentiel à la survie d’un être humain, le secteur du luxe nous a montré a mainte reprise qu’il n’est pas affecté par les crises économiques. En pleine crise des subprimes, Stéphane Soumier, ancien directeur de BFM business et auto-entrepreneur conseillait de “vendre l’invendable”. Et il avait raison ! Nous avons pu remarquer que, à travers la crise de 2008, et du COVID, que le secteur du luxe n’en est que très peu affecté ! 

Reprenons notre exemple

Si nous reprenons l’exemple de Jacques et Thierry: Thierry ne détient que des valeurs défensives. Jacques ne détient que des valeurs cyclique. Hors, si Jacques décide d’acheter des parts de Rolls Royce, il détiendra une valeur défensive. Car, même si nous venons de dire que le secteur de l’automobile était très affecté par le climat boursier, les riches seront toujours riches (s’il gèrent bien leur argent). S’il y a une crise économique, les riches seront peut être un peu moins riches, mais, par rapport a vous et moi, ils seront encore très riches ! Au pire des cas imaginable (dans lequel vous et moi sommes très, très mal), un milliardaire deviendra millionnaire. Bien sûre, il est beaucoup moins riche qu’avant. Mais il reste encore très riche ! Donc il pourra facilement s’acheter un sac LVMH, ou une Jaguar…

Nous pouvons aussi noter que Berkshire Hathaway est très peu affecté par les mouvements du marché. Ceci est dut au fait qu’en achetant une action (A ou B) de Berkshire, vous achetez des parts de plusieurs autres entreprises… dont certaines sont des valeurs défensives (par exemple, Berkshire Hathaway Energy).

Comment trouver une Valeur Défensive

Il existe différents critères afin de trouver et choisir des valeurs défensives. Premièrement, il faut une entreprise avec un historique stable de dividendes. Une entreprise qui donne régulièrement des dividendes, et ce, depuis longtemps. Ceci prouve qu’elle est stable, fiable et a un cashflow régulier. Une entreprise qui ne verse pas de dividendes et ne compte que sur son énorme cashflow et ses nouvelles technologies pour attirer des investisseurs cache souvent une grande instabilité. Ce type d’entreprise est très cyclique. Donc, bien que moins palpitant, il est préférable de trouver une entreprise ayant un historique stable de dividendes et ayant un cashflow important et régulier.

Par exemple, “Chez ma grosse truite chérie”, maison (fictive) fondée 1815, qui paye des dividendes de 7% chaque année, depuis 1945, montre qu’elle est stable et que, à part s’il y a une invasion Klingon, ne s’écroulera pas en deux jours. Et ce, contrairement à la baraque à frite nommée « Meals on Wheels », qui compte sur son innovation totale de la manière de manger… A la place de manger dans une assiette, vous mangez sur des roues et ce n’est personne de moins qualifié que Jackie Chan qui vous sert !… Pour vous convaincre d’investir dans l’entreprise. Et ce, depuis… 2 mois…

Mais ceci n’est pas le seul critère important lors de la sélection d’une valeur défensive. Il est également important de trouver un secteur ayant d’importantes « douves ». Ce terme, utilisé par Buffet, illustre un moyen de défense d’un secteur contre l’extérieur. Comme les douves ont pour rôle de protéger un château des assaillants, dans le monde de la finance, un secteur a des douves lorsqu’il est compliqué pour un nouveau venu de s’y installer. 

D’après Michael Porter, professeur à Harvard, il existe 5 conditions pour qu’une entreprise ait des douves efficaces. 

  1. La première condition est d’être dans un secteur avec peu de compétition. Si une entreprise a peu de compétiteurs, ils sera moins facile de la détrôner ou de l’éradiquer.
  2. Il faut aussi une difficulté a entrer dans ce secteur. Que ce soit par les différentes régulations (le secteur de l’eau est hautement régulé, par exemple) ou un besoins de beaucoup de capitaux afin de s’installer dans le secteur, cette difficulté permettra de défendre l’entreprise contre de nouveaux venus.
  3. Il est également nécessaire que l’entreprise ait plusieurs fournisseurs et clients (ceux-ci forment les 3 et 4èmes conditions). Si une entreprise a plusieurs fournisseurs et clients, et qu’un problème survient avec l’un d’entre eux, ce n’est pas une fatalité pour l’entreprise, celle-ci peut vivre sans ce client ou fournisseur.
  4. La dernière condition est de produire un service ou bien essentiel et intangible, ou presque. Si une entreprise vend un bien ou service qui ne peut pas ou n’a jamais été remplacé par un autre bien plus évolué, alors il est probable qu’il sera encore inchangé dans dix ans.

Application

Un autre produit qui n’a jamais été changé, et ce, depuis l’Egypte antique, sont les sangsues. La concurrence étant très probablement faible, vous aurez plusieurs clients à votre disposition pour acheter des sangsues (normalement à des fins médicales). Et vous ne dépendez pas que d’une sangsue, donc si une de vos sangsues vous embête, vous pouvez tout à fait la laisser tomber (où la jeter à la poubelle, le choix est le vôtre) !!! C’est un secteur qui est facile d’accès, soit, avec une dose assez importante de courage et un amour particulier pour Twilight. Mais peu de personnes y pensent et deviennent des éleveurs professionnels de vampires… Euh, non, de sangsues ! Petit plus, le domaine du médical est une valeur défensive (vous n’allez pas éviter d’aller chez le médecin juste parce qu’il y a une crise…) Donc, il y aura toujours de la demande pour les sangsues, peu importe s’il y a une crise économique ou pas !!! L’élevage de sangsues est un secteur qui a de bonnes douves ! 

Trouvez-vous un éleveur de sangsues coté en bourse, qui existe depuis longtemps, a un cashflow stable, paye régulièrement des dividendes, et BRAVO ! Vous avez trouvé une super valeur défensive !!!

Conclusion

Si vous deviez retenir trois choses de cette vidéo, ce serait :

  1. Une valeur défensive désigne une entreprise qui n’est pas influencée par le climat boursier.
  2. Une valeur cyclique désigne une entreprise très influencée par le cycle de la bourse.
  3. Afin de trouver une bonne valeur défensive, il faut un cashflow constant, une distribution de dividendes régulières ainsi que de bonnes douves entourant le secteur.

Source

https://www.boursorama.com/bourse/actualites/faut-il-investir-dans-les-valeurs-defensives-en-periode-de-crise-463387cbac01f783d272b05fb4715820

http://www.investir-a-la-bourse.com/gestion-portefeuille/comprendre-utiliser-lanalyse-fondamentale-bien-investir-bourse/comprendre-valeurs-cycliques-valeurs-defensives/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RGPD

Sélectionner un type de demande :