Comment INVESTIR Votre ARGENT Dans La CROISSANCE ?

Aujourd’hui, la majorité des investisseurs s’identifient comme faisant partie d’un des deux groupes : Investisseurs dans la Valeur ou dans la Croissance. Dans cet article, nous allons débuter notre série de 2 articles sur le thème de la Valeur vs la Croissance. Lors de ces vidéos nous allons voir ce qu’est un investissement dans la croissance, et dans la valeur ainsi que quel type d’investissement est le meilleur. Aujourd’hui, nous allons aborder l’investissement dans la croissance.

Résumé en vidéo

Que cherche un investisseur dans la croissance ?

Un investisseur de croissance cherche à acheter des actions d’une entreprise, le plus souvent jeune, qu’ils espère voir devenir le prochain Starbucks, Amazon, Microsoft, Google ou Facebook. Il cherche donc des entreprises à très forte croissance. Tant qu’il pensent que l’entreprise à le potentiel de devenir un géant, il investit dedans.

Mais l’investisseur de croissance n’investit pas seulement dans les entreprises qui sont jeunes et petites. Certes celles là constituent une grande partie de son portefeuille mais il investit également dans des entreprises qui ont le potentiel de devenir encore plus grosses. Comme Amazon, par exemple. Un investisseur de croissance n’hésite pas de payer très cher pour acheter des parts de l’entreprise qui l’intéresse. Ceci est dût au fait qu’il pense pouvoir gagner jusqu’à Dix fois ce qu’il investit.

L’exemple de Luc

Luc Ratif est l’exemple même de l’investisseur dans la croissance. Cette année, Luc décide d’investir 10.000 euros dans SHIELD , une entreprise qui croit fortement depuis l’an dernier. L’entreprise continue de croitre et finit par percer dans le secteur de la sécurité. 10 après l’investissement de Luc, une action SHIELD vaut 40 fois plus qu’au début. Les actions de Luc vaudront donc 400.000 euros, soit un bénéfice de 390.000 euros (car on soustrait les 10000 euros investis). Luc se sera fait beaucoup d’argent en relativement peu de temps car il aura parié sur une petite entreprise qui avait une croissance très rapide.

L’exemple de Peter Lynch et Philip Fisher

Nous pouvons voir des investisseurs devenus très riches, comme Peter Lynch ou Philip Fisher. Peter lynch est un investisseur dans la croissance très connu qui a fait fortune en investissant dans les débuts de certaines entreprises, comme Dunkin’ Donuts. Lynch insiste sur le fait que les fluctuations du marché ne sont pas hasardeuses et que si on les étudie, on peut faire fortune en investissant dans des entreprises comme Coca Cola, dont les actions gagnaient, en 2017, 30 fois plus qu’elles ne valaient 33 ans avant. Si Luc avait acheté 10.000 euros d’actions Coca-Cola dans les années 1980-1990, il aurait aujourd’hui plus de 300.000 euros d’actions, et ce sans avoir réinvesti un centime et sans avoir travaillé !

La diversification: Une obligation pour l’ investissement dans la croissance

Il existe cependant le risque qu’une entreprise ne marche pas aussi bien que vous auriez prévu… Un Alibaba, qui, lors de ses débuts paraît très prometteur mais qui finit par ne rien valoir. C’est pourquoi un investisseur dans la croissance doit avoir un portefeuille très développé. Il doit investir dans beaucoup d’entreprises différentes afin de pouvoir « gagner le gros lot » sur une d’entre elles.

En effet, si un investisseur achète des parts dans 10 entreprises différentes, et que seulement une d’entre elles devient le prochain MacDonald, alors il gagnera assez d’argent compenser ses pertes avec les neufs autres entreprises.

Continuons l’exemple de Luc

Au début de notre article, Luc, avait investi dans l’entreprise SHIELD qui à perce dans son secteur et vaut maintenant 40 fois ce qu’elle valait il y a dix ans. Mais, les chances de Luc de trouver un SHIELD dès le premier coup, et à tous les coups ensuite, sont très faibles ! Et c’est normal ! Luc ne peut pas connaitre précisément la fluctuation d’un marché des années à l’avance. Il lui est impossible de dire ce que vaudra précisément une entreprise dans 10,15 ou 20 ans. Il ne peut que regarder comment se porte l’entreprise aujourd’hui et de qui est composé son équipe de management afin d’en déduire si oui ou non elle à une chance de survie et de croissance.

Luc est face à une infinité d’entreprises de croissance, ou presque. La plus part ne survivront pas. Qui se souvient de Nortel, Compaq ou Motorola qui furent pourtant des géants au début des années 2000 ? Dans celles qui vont survivre la grande majorité, mettons les 3/4 ne grandiront pas énormément comme Lycos ou Yahoo!. Quelques une croitront un peu plus. Mais seulement une ou deux (si Luc a de la chance) feront un Buzz pas possible et deviendront les prochains Google, Amazon et Netflix. Il faut donc avoir un portefeuille très diversifié afin de pouvoir grandir et s’enrichir en tant qu’investisseur de croissance.

Les désavantages à l’ investissement dans la croissance

Il existe néanmoins des désavantages à l’investissement dans la croissance.

Le Fair Value

Vous avez peut-être déjà entendu dire qu’une bonne entreprise peut devenir un mauvais investissement si vous payez trop. Pour cela, il vous suffit de calculer le « fair value ».

Le « Fair Value » est une notion en elle-même et je ferai peut-être un article dessus. Mais, en attendant je vais vous donner les grandes lignes car elle est très importante pour le reste de l’article (surtout pour la notion d’investissement dans la valeur). Le « fair value » est le prix que vous devriez payer pour une action de l’entreprise. Il se traduit par l’équation :

Fair Value = [D0(1+g)] /[r-g].

  • D0 est le dividende actuel.
  • g est le taux de croissance du dividende.
  • r est le taux de rendement que nous requérons personnellement.

Gardez en tête qu’il faut faire attention au taux de croissance du dividende. Si celui-ci est trop élevé, c’est un mauvais signe, comme je l’ai déjà dit dans un autre article sur les actions à fort dividende.

Lorsque vous entrez les données qu’il faut, vous aurez le prix que valent les actions de l’entreprise à laquelle vous vous intéressez. Si vous payez considérablement plus que le « fair value », vous surpayez l’action. Si Luc doit payer une action de SHIELD 20.000 euros, au lieu de 10.000, il surpaye beaucoup ses parts. De plus, des parts sur-valorisées peut-être un signe que l’entreprise est sur la face finale de sa croissance, et non pas sur le début. Vous risquez donc de ne pas bénéficier de la croissance.

Le risque de l’ investissement dans la croissance

Le deuxième désavantage de l’investissement dans la croissance est que vous risquez de beaucoup perdre. Contrairement à un investisseur dans la valeur, un investisseur dans la croissance risque de perdre énormément si les chiffres d’une entreprise diminuent fortement, même sur un seul trimestre. Ceci est dût au fait qu’un investisseur dans la croissance pari sur la croissance d’une entreprise. Il achète des résultats futurs, qui ne sont pas connus. Lorsque les résultats de l’entreprise ne sont pas au rendez-vous, elle risque d’être délaissée par les marchés. Et ses actions vont chuter. C’est comme cela, qu’en 2018, les actions Facebook ont perdu 20% de leur valeur en une journée.

3 choses à retenir sur l’investissement dans la croissance

Si vous deviez retenir 3 choses de cette vidéo ce serait : 

  1. Un investisseur de croissance investi majoritairement dans de petites entreprises qu’il pense pourront devenir des géantes comme MacDo ou Uber. Il est donc prêt à payer une somme élevée pour ses parts.
  2. Un investisseur de croissance doit avoir un portefeuille très garni et varié afin d’avoir plus de chance que l’une d’entre elles deviendra une géante.
  3. Il existe néanmoins des désavantages à l’investissement par croissance, ceux-ci étant de sur payer et d’investir dans des entreprises dont le cashflow est trop instable. 

Livres et sources

“Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse” de Peter Lynch est disponible sur Amazon en cliquant ici: https://amzn.to/34UN4mB

“Actions ordinaires et profits extraordinaires” de Philip Fisher est disponible sur Amazon en cliquant ici: https://amzn.to/2H3UzPW

Laisser un commentaire