Comment Diversifier Vos INVESTISSEMENTS Financiers ?

Dans le monde de la finance, on entend souvent l’expression « Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ».  Ceci est une manière détourné de dire aux investisseurs de diversifier leur portefeuille. Mais à quoi ça sert ? Pourquoi tant de personnes sont à cheval sur la diversification de son portefeuille ? Et que faut-il prendre en compte lorsqu’on diversifient notre portefeuille ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans la vidéo d’aujourd’hui.

Résumé en vidéo

Minimiser le risque

La diversification est une technique d’investissement visant à minimiser le risque lié aux investissements. Ça consiste à posséder plusieurs investissements, si possible dans des secteurs très différents. Ceci, afin de minimiser le risque lié à un investissement fait par une personne dans une entreprise.

Un exemple

Par exemple, Yvon investi dans l’entreprise Thaï Tanic, une chaine de restaurants asiatiques. Il y met toutes ses économies. Une invasion Alien dévaste tout ce qui se trouve dans la banlieue parisienne. Thaï Tanic y était basé. L’entreprise à donc été anéantie. Elle est contrainte à faire faillite suite à l’invasion. Yvon Enchié va donc perdre toutes ses économies.

La diversification permet de minimiser le risque

La diversification sert a à minimiser ce risque ; en effet, lorsque vous investissez dans plusieurs entreprises (x), vous avez de moins en moins de chance qu’elles fassent toutes faillite. Vous avez 1 chance sur x qu’elles fassent toutes faillites. Donc, si Yvon investi dans Thaï Tanic (la reconstruction post Alien de Thaï Tanic), les boulangers asiatiques Ka Ka Bakery, et Melon Cauli, les fameux restaurants végétaliens, il aura une chance sur 3 que toutes ces entreprises fassent faillites. De plus, si une de ces entreprises fait faillite, il n’aura pas tout perdu, il aura encore 2 de ses investissements qui n’ont pas fait faillite (donc plus de la moitié de ses économies seront encore valides).

Mais, n’avoir, comme le fait Yvon, que peu d’investissement reste assez risqué. plus que s’il avait, par exemple, 10 entreprises différentes dans lesquelles il pouvait investir. Car, si Yvon investit dans 10 entreprises, il aura 1 chance sur 10 de faire faillite, et si une de ces entreprises fait faillite, il n’aura perdu que 1/10eme de ses économies… 

Le risque et la volatilité

La majorité des investisseurs pensent que le risque d’un marché est lié à sa volatilité. Ceci n’est pas forcément vrai, et je vous invité à aller regarde la vidéo que j’ai faite dessus pour en savoir plus à ce sujet.

Mais, nous allons quand même prendre la volatilité comme unité de risque, car c’est une mesure très populaire, et nous allons voir comment elle agit et est affecté par la diversification.

Comme je l’ai déjà mentionné, la diversification diminue le risque d’investir. Nous pouvons voir que la courbe de la volatilité de son portefeuille s’aplatit de plus en plus à fur et a mesure que l’on diversifient nos investissements. C’est compréhensible, car la diversification minimise le risque. Donc, lorsque l’on diversifie, on diminue les risques liés à ses investissements. De plus, certains de nos investissements seront très volatils et d’autre, a l’inverse, ne le seront pas du tout.  Les deux se balancerons pour que l’un compense les pertes de l’autre lorsqu’il y en a et vice versa.

Mais nous pouvons également remarquer que, en dessous de 10 investissements, plus on diversifie, plus le risque lié à la volatilité diminue. Mais, à partir de 10 investissements, la diversification est de moins en moins effectives jusqu’à un certain point (environ 20 investissements), où le risque lié a la volatilité n’est plus du tout affecté par la diversification des investissements. Alors, la courbe arrive à un plateau.

Bien-sûre, nous devons remarquer que la diversification n’enlève pas tous les risques lié aux investissements. Il restera toujours le risque systémique (ou le risque du marché). Evidemment, le risque lié aux investissements diminuent d’autant plus lorsque la diversification est bien faite. Et pour cela, il y a quelques « règles » à garder en tête.

Les règles de la diversification

La diversification est donc faite pour diminuer le risque.

Diversification des secteurs

Mais, si vous investissez dans des entreprises dont le secteur est le même ou qui sont très proches, votre diversification sera très peu efficace.

En effet, si Yvon n’investi que dans des chaines de restaurant, sa diversification sera peu efficace. Elle sera peu efficace car si le secteur crash, une pandémie par exemple, les investissements de Yvon seront anéantis.

Or, si Yvon investi dans la restauration et les pharmas et que le marché de la restauration subit une pandémie, et doit faire faillite, ses investissements dans le secteur des pharmas ne seront pas affectés. Sauf si les entreprises sont dans la même ville et subissent un déluge.

Diversification géographique

Ceci nous amène à notre deuxième « règles ». Il est intéressant d’investir dans plusieurs pays. Si ont investi dans plusieurs pays, on est moins emproi à être affecté lorsqu’un pays subit des changements, des guerres ou des invasions aliènes.

Différentes tailles d’entreprise

Il est également intéressant d’investir dans des entreprises de différentes taille. Comme cela, vous investissez dans la valeur et dans la croissance.

En investissant dans la croissance, on aura peut-être l’occasion d’’investir dans le prochain Coca-Cola ou dans le prochain Facebook.

Et en investissant dans la valeur, on pourra s’assurer un taux de dividende confortable ainsi qu’une couverture pour compenser les pertes liées aux petites entreprise dans lesquels on aura investi mais qui ne deviendront pas des géantes.

Règle d’or de la diversification

La seule et la plus importante règle reste tout de même d’avoir le moins de corrélation possible entre ses différents investissements. Les « règles » secondaires dont je vous ai parlé sont des moyens de s’assurer qu’il y ait le moins de corrélation possible entre nos différents investissements.

Il faut tout de même faire attention à la fausse diversification. La fausse diversification est le fait d’acheter des actions (ou autre type d’investissement) dans différentes entreprises, croyant que l’on est entrain de diversifier notre portefeuille, sans se rendre compte qu’elles sont en fait très similaires.

Hyper-diversification

Vous l’avez probablement compris, la diversification est considérée comme fondamental dans le monde de la finance. Mais nous venons de voir que ce n’est pas forcément si évident d’avoir une diversification efficace et approprié à nos besoins et nos envies. Nous avons également vu que plus on diversifie, mieux c’est.

Du coup, on peut supposer qu’avoir 1000 investissements différents est plus effectif que de n’en avoir que 30… En fait ce n’est pas tout à fait vrai.

Si on investi pour avoir un revenu supplémentaire, et passif, alors, une hyper-diversification est une bonne chose. Ça réduit vos risques et vous n’échangez pas activement vos actions donc vous n’avez pas le soucis de devoir garder un œil sur vos 1 000 investissements.

Mais, si vous échangez activement et que vous travailler dans la finance, l’hyper-diversification n’est pas nécessairement un bonne chose. Ça vous laisse avec beaucoup d’investissements à grader à l’œil, les frais de transaction deviennent rapidement importants, et vos différents achats auront peut d’impact sur votre portefeuille car ce ne sera qu’une goute d’eau dans un océan.

Le Big Swing

C’est pourquoi certains investisseurs, comme Warren Buffet, préfèrent la stratégie du « big swing ». Elle consiste à attendre patiemment de trouver une occasion en or et de la saisir. En suivant cette stratégie, on a une diversification moins importante mais plus impactante sur votre portefeuille. Mais même les utilisateurs de la stratégie du « big swing » sont d’avis que la diversification est primordiale lorsque l’on investit.

3 Choses à retenir

Si vous deviez retenir trois choses de cette vidéo, ce serait :

  1. La diversification est primordiale dans le monde de l’investissement et permet de réduire le risque prit lorsque vous décidez d’investir dans une entreprise.
  2. Afin de diversifier votre portefeuille efficacement, il est important d’investir dans des entreprises ayant le moins de corrélation possible.
  3. L’hyper diversification est une bonne chose lorsque vous investissez de manière passive, mais ce n’est pas recommandé lorsque vous investissez activement.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :