LA PYRAMIDE DE PONZI

Dans cette article, je vais vous montrer le fonctionnement de la pyramide de Ponzi. La pyramide de Ponzi est une arnaque financière déguisée en système de marketing. Elle a été rendue célèbre par Charles Ponzi dans les années 1920 aux Etats-Unis.

Bernard Madoff qui créa une Pyramide de Ponzi dans les années 1990
Bernard Madoff

Au cours des derniers siècles, de nombreux scandales de ce type ont éclaté partout dans le monde. La plus marquante après Ponzi c’est l’affaire Madoff. Bernard Madoff aurait arnaqué des milliers d’américains entre 1960 et 2008. Il est également possible de parler de l’affaire Vincent Lacroix/Norbourg en 2006 et 2007 au Canada, ou encore de l’affaire Earl Jones au Canada en 2009.

Dans la suite de cet article je vais donc vous expliquer en quoi consiste le système pyramidal, et ce à quoi s’exposent ses initiateurs.

Résumé en vidéo

Origines de la pyramide de Ponzi

Charles Ponzi est un immigré Italien arrivé à Boston au début du vingtième siècle. Issue d’une communauté très modeste, il trouve rapidement une manière facile de gagner de l’argent.

La pyramide de Ponzi
Charles Ponzi

En 1919, il commence un commerce de coupons-réponses internationaux. Il garantit des intérêts faramineux à ses clients qui se laissent emporter par l’appât du gain. Pour payer les intérêts à ses anciens clients, il utilise l’argent des nouveaux clients.

A son arrivée aux États-Unis, Ponzi a constaté que les prix des timbres postaux étaient très différents de l’Italie aux États-Unis. Il achetait donc ses coupons réponses en Italie et les échangeait contre des américains. Il revendait les nouveaux et gagnait 50% d’intérêts. Lorsqu’il a constaté que cela lui rapportait beaucoup d’argent, il a imaginé une société au travers de laquelle il pourrait proposer ce type d’investissement à d’autres personnes. C’est ainsi que naît la Securities Exchange Company.

Vu le rendement promis aux investisseurs, plus de 20 mille personne décident de suivre Ponzi. L’investissement total s’élevait à 15 millions de Dollars, une somme très importante à l’époque. Mais un jour, un inspecteur du fisc se pose des questions en voyant la file d’attente devant les bureaux de Ponzi. Une enquête a permis de comprendre que pour que chacun des investisseurs de Ponzi gagnent 50 % de leur capital, il aurait dû mettre 160 millions de coupons en vente. Seulement la société n’avait mis que 27 000 coupons en circulation. Seul Ponzi et les tout premiers investisseurs avaient gagné de l’argent dans cette société. La justice américaine a condamné Charles Ponzi à 5 ans de Prison. Il a ensuite été rapatrié en Italie.

Explication de la pyramide de Ponzi

La Pyramide de Ponzi, ou Marketing de Réseau ou Système de vente Pyramidal est un système d’affaire vertical. Il consiste pour l’initiateur à trouver des acheteurs qu’il parraine. Ces filleuls ont à leur tour pour objectif de trouver chacun ses propres filleuls à qui ils revendront à leur tour l’adhésion au réseau d’investisseur.

Une promesse

Charles Ponzi, inventeur de la première Pyramide de Ponzi
Charles Ponzi

Il est donc question ici de promettre aux nouveaux investisseurs qu’ils deviendront eux aussi des parrains et gagneront beaucoup d’argent grâce aux intérêts des ventes et au recrutement de nouveaux filleuls. Pour convaincre le plus de personnes possibles, ce type de réseau présente son entreprise comme la plus rentables. Lorsqu’il se déguise en employeur, il promet une rémunération très alléchante aux potentiels employés et une rapide ascension hiérarchique. Jusque là tout est légal en apparence.

Une arnaque

L’arnaque commence lorsque les fondateurs de la société décident de ne pas suivre les voies légales de commercialisation des actifs. Au lieu d’investir dans le business prévu, la société demande à chaque nouvel investisseur de payer un droit d’adhésion, ou d’acheter les produits. Ensuite, pour les convaincre de l’efficacité de leur investissement, elle leur reverse une partie des fonds collectés auprès des nouveaux investisseurs. Ravis de ce gain, les adhérents font de la publicité autour d’eux afin de recruter plus d’adhérents. Plus le réseau est large, plus longtemps il tient. Car, l’investissement des nouveaux adhérents est partagé aux anciens. Pour rentrer dans ses frais, la société donne des délais moyens pour la multiplication de leurs gains. En général, le fondateur de la société est celui qui s’enrichit le plus.

Une autre pyramide de Ponzi

Pour illustrer ce système, prenons l’exemple d’une affaire de fraude pyramidale qui a fait couler beaucoup d’encre en 2006. Mount Real Corporation était un groupe canadien constitué de 120 sociétés. Son activité principale et déclaré: la vente d’abonnements de magazines.

Dès 1995, Lino Mattéo et ses associés ont convaincus près de 1600 personnes d’y investir de l’argent. Ces derniers mettaient en place de fausses transactions pour rendre la situation financière du groupe crédible auprès des potentiels investisseurs. Avec l’aide de partenaires corrompus auprès des institutions telles que la Chambre de la Sécurité Financière. Certains membres de cette chambre vendaient des billets d’ordre de la Mout Real Corporation et des ses sociétés à leurs clients. Seulement aucune de ces structures n’avaient des états financiers vérifiés. En plus les notices d’information confidentielles remises aux investisseurs étaient fausses.

La société ne vendait donc aucun abonnement et ne réalisait aucun chiffre d’affaire. A la place les fonds investis par les uns servaient à reverser de l’argent aux autres.

En 2005, les autorités canadiennes découvrent le jeu de la Mount Real Corporation. Elles bloquent ses activités et un an plus tard le groupe se déclare en faillite. A la suite d’enquêtes, l’Autorité des Marchés Financier du Canada inculpe les dirigeants du groupe pour 682 infractions à la Loi sur les valeurs mobilières du pays. Le préjudice annoncé était de 130 millions de dollars. Le procès a duré plus de 10 ans. Le PDG, Lino Mattéo a écopé de cinq ans d’emprisonnement et de 4.9 millions de dollars d’amende en 2017. Quant aux 1600 investisseurs, l’autorité des Marchés Financiers a décidé de leur reverser la moitié de leur investissement.

La distinction entre système pyramidal et marketing multi niveau (MLM)

Le marketing multi niveaux est très souvent assimilé à la pyramide de Ponzi. Cependant, dans la plupart des pays le système pyramidal est illégal. Tandis le Marketing Multi Niveau est plutôt une stratégie de vente très légale qui consiste à créer un réseau de vendeurs. Ceux-ci aussi appelés ambassadeurs (brand ambassador) ont la charge d’augmenter les ventes de l’entreprise.

Ils revendent dans un cercle plus ou moins réduits des produits ou des services contre des commissions. La plus part des entreprises leur offre également des commissions cumulatives sur les ventes des revendeurs qu’ils ont recrutés. Ce système est né aux Etats-Unis dans les années 40. Certains l’appellent Marketing de Réseau, d’autres Marketing à paliers multiples. L’entreprise repose sur au moins trois niveaux. Il s’agit surtout d’un réseau de distribution des produits et services. Grâce à lui, l’entreprise réussi à écouler sa production sans utiliser la publicité, avec un nombre très bas d’employés, et sans investir dans la formation de ses employés. Généralement le système est présenté aux potentiels revendeurs comme un moyen d’avoir un revenu secondaire en représentant la marque.

Le Marketing Multi Niveau ressemble beaucoup au système pyramidal. Seulement, le premier est légal. Les ambassadeurs sont rémunérés à partir du chiffre d’affaire réalisé. Ils ne sont pas payés pour les potentiels revendeurs appâtés, mais sur le rendement de ces derniers. De plus, les ambassadeurs n’investissent rien pour intégrer l’entreprise. Les revendeurs du marketing de réseau sont en fait des commerçants en freelance qui gagnent de l’argent légalement. Tandis que le système pyramidal, extorque de l’argent à des investisseurs dans des entreprises sans aucune activité financière. Aucune performance n’est prise en compte dans le système de rémunération. Au contraire les investisseurs sont pressés de recruter de nouveaux et gagner toujours plus d’argent.

Si vous deviez retenir 3 choses…

Si vous deviez retenir trois choses de cette vidéo, ce serait:

  1. Mettre sur pied une pyramide de Ponzi en France est interdit par la loi.
  2. La pyramide de Ponzi ne survit que grâce à l’adhésion de nouveaux investisseurs.
  3. Les derniers investisseurs du réseau pyramidal sont les plus grands perdants car, ils ne reçoivent généralement aucun intérêt sur leur capital initial.

Livres et sources

La pyramide de Ponzi en BD. Vous la trouverez sur Amazon en cliquant ici. Et en format Kindel en cliquant là.

Le montage frauduleux de la pyramide de Ponzi: Les dessous de la célèbre escroquerie. En livre sur Amazon en cliquant ici. et au format Kindel en cliquant là.

Le Système de Ponzi: En livre sur Amazon en cliquant ici. et au format Kindel en cliquant là.

Une pensée sur “LA PYRAMIDE DE PONZI

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :