LES CYCLES DE KONDRATIEV

Nicolaï Kondratiev est un économiste russe né en 1892. Il doit sa popularité, et sa mort, à sa théorie des cycles. Oui, parce qu’en 1938, on peut mourir à cause d’une théorie économique et je vous dirais pourquoi à la fin. Pour Kondratiev, dans une économie capitaliste, trois phases se succèdent et se répètent.

Phase de croissance

Tout d’abord, dans une phase de croissance. Pendant cette phase, il y a une multiplication des créations d’entreprises, des emprunts et des investissements. La phase dure 20 ans. Comme les deux phases suivantes, elle touche tous les secteurs et tous les pays.

Phase de plateau

Pour rembourser ses emprunts et ces investissements, les prix montent, ce qui entraîne une baisse de la demande. Il y a alors une courte phase de plateau pendant laquelle offre et demande s’équilibre. Mais les entreprises les plus fragiles doivent alors baisser leurs prix pour continuer à croître ou à rembourser leurs emprunts. Cela entraîne un léger déclin. La phase de plateau et de léger déclin dure 10 ans.

Phase de purge

Le léger déclin précipite la baisse des prix car les entreprises les plus faibles doivent continuer à vendre plus et sont contraintes de baisser leurs marges pour le faire. Toutes les entreprises sont petit à petit entraînées dans cette guerre des prix. Devant les difficultés économiques, il y a moins de création d’entreprises et moins d’investissement. Des entreprises disparaissent. C’est une purge de l’économie qui va durer 20 ans.

L’offre et la demande s’équilibrent à nouveau. Les entreprises restantes vont recommencer à investir, de nouvelles entreprises vont se créer et un nouveau cycle de croissance va démarrer.

Cycles observés par Kondratiev

Dans ses travaux, il voit trois cycles longs :

  • 1ercycle : 1790 – 1849 : la phase A qui dure jusque 1814, la phase B de 1814 à 1849
  • 2ecycle : 1849 – 1896 : la phase A dure jusque 1873. La Phase B de 1873 à 1896
  • 3ecycle : 1896 – … : phase A dure jusque 1920, phase B de 1920 à … Là, il ne le sera jamais parce que les problèmes commencent.

Mort de Kondratiev

Le problème de la théorie de Kondratiev, c’est qu’elle contredit la destruction du capitalisme dont parle Staline. En 1930, Kondratiev est condamné à la déportation au Goulag. Il y meurt sept ans plus tard, fusillé pendant les Grandes Purges.

L’adaptation par Schumpeter

Tout le monde aurait oublié Kondratiev si Schumpeter n’était pas passé par là. Schumpeter n’aime pas beaucoup la théorie de Kondratiev mais les stats sont les stats et Schumpeter va chercher une autre explication aux cycles observés.

Pour lui, les phases de croissance sont liées à des innovations technologiques majeures comme l’eau courante ou l’électricité. Les innovations arrivent, créent une forte demande et se diffusent pendant 20 ans.

Elles arrivent alors à maturité. Tout le monde est équipés en nouveaux produits. La demande commence à baisser, ce qui augmente la concurrence entre les entreprises.

On entre alors dans la phase de déclin. Les entreprises éliminent leurs stocks. Les plus faibles ferment, ce qui prépare d’une nouvelle vague d’innovations. C’est la « destruction créatrice » de Schumpeter.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :