L’HOMME LE PLUS RICHE DE BABYLONE

En 1926, l’américain George Clason sortait son livre « the richest man in babylon » ou en français « L’homme le plus riche de Babylone ». Vous trouverez le livre sur Amazon en cliquant ici. Au premier abord ce titre sonne un peu comme un récit biblique. Mais il n’en est rien ! Cet ouvrage a pour objectif de pousser les moins nantis à s’éveiller, afin d’avoir enfin accès à la vraie richesse.

Bon c’est vrai que dit de cette façon, le discours ressemble à celui des évangélistes. Mais, ce livre est un recueil de conseils…de conseils purement financiers. Pourquoi parler aujourd’hui d’un ouvrage si vieux ??? Est-il encore d’actualité ?? Nous pensons que oui. C’est pourquoi nous allons vous présenter les conseils de Clason et vous en jugerez par vous-mêmes !!

Premier conseil de ” L’homme le plus riche de Babylone ” : L’argent rend heureux

Le conseil de ” L’homme le plus riche de Babylone ” est plus un constat de l’auteur. Beaucoup de personnes ont réussi à se convaincre que l’argent et la richesse ne font pas le bonheur de l’homme. A la limite ils contribueraient à rendre l’homme joyeux.

Mais nous vivons tous dans une société capitaliste. Enumérez le nombre de choses que vous pouvez acquérir sans argent ? Même les sentiments sont devenus marchands. Ce n’est peut-être pas vertueux mais c’est la réalité.

C’est pourquoi « L’homme le plus riche de Babylone » nous apprend que la richesse nous apporte le bien-être. Car, l’argent nous donne la possibilité d’acheter les biens qui comblent nos besoins.

Considérons un peu le héros d’une fameuse histoire qui a fait l’objet d’un film. C’est un jeune américain, veuf et père d’un enfant. Sa femme est décédée des suites d’une maladie. Ses frais médicaux et son besoin constant de soins ont ruiné son époux. Notre héros fini également par perdre son travail. Accablé par les dettes, il se retrouve à la rue, veuf, sans emploi et avec un enfant en bas âge. Dans la suite de l’histoire, le monsieur va de misères en misères et de douleurs en douleurs. Il fait des petits jobs pour nourrir son fils. Mais c’est très difficile. A la fin, il trouve enfin un emploi. Plus tard il devient même millionnaire à force de persévérance. Cette histoire des milliers de personnes la vivent au quotidien. Ces personnes ne sont pas heureuses.

plus riche de Babylone

Dans son livre, Georges Clason nous fait comprendre que la pauvreté est source de souffrances et d’inquiétudes. Alors que la richesse nous préserve de la précarité.

Deuxième conseil : La richesse est fille du travail

Le livre présente Babylone comme une cité magnifique qui croule sous les richesses en tout genre. C’est un peu la Dubaï de l’antiquité. Elle correspond également à la ville de vos rêves. Celles où vous aimeriez passer le reste de votre vie. Mais Babylone n’est pas devenu un modèle d’opulence en un jour.

L’histoire raconte que Babylone était située dans une vallée plate et aride. Elle ne disposait à l’origine d’aucun atout naturel qui aurait pu la mettre au-dessus des autres. Sa force c’est sa population très dynamique.

Les habitants de Babylone étaient travailleurs. Ils n’ont ménagé aucun effort pour atteindre leurs objectifs. Les habitants ont fait fortune grâce à l’agriculture. Ils ont conçu des systèmes d’irrigation et de drainage pour détourner la trajectoire du fleuve. Les terres mieux irriguées sont devenues plus fertiles. Par la suite, les récoltes ont été de plus en plus abondantes.

Ce qu’il est nécessaire de retenir ici, c’est que nous possédons le potentiel pour devenir riches. Tout ce que nous avons à faire c’est utiliser les moyens que nous avons à disposition et travailler ferme pour réussir.

Troisième conseil : un management strict

Georges Clason au cours de sa longue vie a remarqué que beaucoup de travailleurs acharnés n’évoluaient pas parce qu’ils avaient du mal à gérer les retombés de leurs labeur. C’est vrai que c’est difficile de ne pas succomber à la tentation de se faire plaisir lorsqu’on a un peu plus d’argent que d’habitude.

Prenons un exemple : vous avez créé votre petite entreprise de fabrication de bijoux artisanaux. Vous commencez à avoir de plus en plus de commandes. Les caisses se remplissent. Alors vous vous dites que vous pouvez utiliser une bonne partie de votre bénéfice pour vous faire plaisir et savourer votre première victoire. Cependant il aurait été plus judicieux de réfléchir à étendre vos services ou à perfectionner votre art.

« L’homme le plus riche de Babylone” célèbre l’intelligence de ses chefs. Ils sont restés prudents. Les chefs de Babylone pensaient à une seule chose en priorité : la prospérité et l’évolution de leur cité. Ils excellaient dans l’artisanat. Ils commercialisaient leurs œuvres aux autres peuples. Et pour faciliter les transactions commerciales, ils ont créé la monnaie. C’est grâce à elle que Babylone est devenue une success story historique.

Quatrième conseil : Être son propre patron

Le livre nous raconte ici, l’histoire d’Arkad. C’est lui l’homme le plus riche Babylone. Arkad a d’abord travaillé comme scribe. Il a ensuite convaincu un usurier de le rendre riche en échange d’un travail qu’il a effectué toute une nuit. Par la suite, il a investis l’argent gagné dans plusieurs affaires. Chacune lui rapportait plus que l’investissement initial. Dans ce bénéfice, il avait la liberté de retirer d’abord le salaire qui lui convenait avant de payer les autres. Ainsi, son argent travaillait pour lui, lui s’enrichissait et ses investissements prospérait.

Vous n’avez pas besoin de suivre le même cheminement aujourd’hui. D’autant plus que l’usure est punie par la loi. Donc c’est à vos risques et périls !!

Ce que nous devons apprendre de l’expérience d’Arkad c’est que pour devenir riche, il est nécessaire d’investir son argent. Et lorsqu’on obtient enfin son retour sur investissement, il est primordial de se payer en premier.

Cinquième conseil : respecter les sept principes de richesse

Vous devez répondre à une question fondamentale à cette étape. Ecoutez-vous les conseils de plus sage que vous ? Je parie que non ! De nos jours nous avons tendance à ne faire confiance qu’à nos proches. Mais le l’un des secrets de la cité de Babylone, c’est qu’ils ont observé, écouté, et appliquer les conseils d’Arkad. Ces conseils se résument en sept principes essentiels :

Faites des économies : travaillez et épargnez de l’argent. Si vous gagnez 1000 euros, utilisez 900 pour vos dépenses mensuelles et épargnez les 100 restants.

Contrôlez vos dépenses : Arkad conseille d’établir une liste de priorités et budgétisez les. Essayez de vous faire plaisir sans pour autant dépasser votre budget.

Multipliez votre argent en l’investissant dans des business rentables.

Sécurisez votre capital : placez votre argent à la banque, souscrivez à une assurance, etc.

l'homme le plus riche de Babylone

Investissez dans le foncier et dans l’immobilier. Cet investissement prend de la valeur sur le long terme.

Faites-vous un bas de laine pour l’avenir. Pensez à votre retraite.

Perfectionnez-vous dans votre travail. Suivez des formations, recyclez vos connaissances pour devenir meilleur.

Enfin, « L’homme le plus riche de Babylone » a été imaginé par son auteur pour vous donner les clés de la richesse. Il suffit juste de les adapter à votre époque. Pour plus de sureté, faites comme les babyloniens et concevez un plan financier. Après tout que perdons nous à essayer ?

Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez ici.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :