Panique : Les Experts Confirment Cette Nouvelle Pénurie

Maintenant, les experts du bois-énergie sonnent l’alerte : on ne passera pas l’hiver. L’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) continue de promouvoir le chauffage par granulé. Le gouvernement, lui, veut augmenter de 2 millions le nombre de foyers chauffés au bois d’ici 1 an et encore de 2 millions de plus d’ici 2028. Problème : nous manquons de bois de chauffage, son prix a triplé cette année et une pénurie arrive cet hiver. Le gouvernement, quant à lui, augmente la difficulté en renforçant les normes sur le bois de chauffage.

Sources

https://www.bfmtv.com/economie/chauffage-au-bois-le-nombre-de-rendez-vous-en-hausse-de-20_VN-202209260022.html

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-penurie-de-bois-de-chauffage-s-intensifie-sur-fond-d-envolee-des-prix-20220924

https://www.bfmtv.com/economie/consommation/granules-et-bois-de-chauffage-vers-une-penurie-cet-hiver_AN-202207240104.html

2 réflexions sur “Panique : Les Experts Confirment Cette Nouvelle Pénurie

  • 26 septembre 2022 à 18 h 45 min
    Permalien

    On nous incite à chauffer au bois et granulés pour l écologie, j ai un poêle à granulés pour chauffage principal, je ne vais pas acheter le sac de granulés à 12 euros car des spéculateurs nous prennent pour des pigeons, je fais avant mes 15 sacs restants de l année dernière, j irais me chauffer dans les administrations d état

    Répondre
  • 26 septembre 2022 à 19 h 39 min
    Permalien

    Un festival de jeux de mots… un bûcheron ça peint, aller jusqu’en Syrie, changer de boulot…. et j’en oublie. L’humour fait du bien dans ce paysage bien troublé.
    Le chauffage au bois est pour moi l’exemple même de l’incohérence des mesures écologiques. Et les normes (bois humide ou bois sec ?!) n’y changent rien.
    1-Le chauffage au bois est très générateur de particules fines, donc pas bon du tout pour la santé !
    2-Et il émet beaucoup de CO2, donc pas bon pour la planète….
    3-En plus Hugo Clément a fait une émission sur les coupes sauvages et j’ajouterais ‘radicales’, pratiquées en France. Un reportage remarquable, comme à chaque fois. Plus aucun bûcheron, mais une machine, qui saisit, sectionne et débite en un temps record. Le matin vous passez devant une parcelle joliment boisée, le soir en rentrant du travail, vous n’avez plus que des souches isolées, plus de buissons, rien… et un silence de mort, car les oiseaux ont déserté les lieux. Et tout y passe sans discernement. Petit ou gros, il ne reste plus RIEN;
    4-Alors comment vont évoluer les forêts françaises, avec cette technique, qui n’organise pas le remplacement par des plants plus jeunes etc ?
    5-Et surtout comment vont-elles évoluer face à de tels objectifs fixés par le gouvernement, qui vont encourager cette pratique de coupes sauvages?
    CONCLUSION: Ainsi au nom de l’écologie (telle qu’elle est définie par nos fonctionnaires décisionnaires) et du refus d’utiliser les énergies fossiles, on va détruire un peu plus la biodiversité de nos campagnes et forêts, anéantir le poumon de notre pays (tout en se battant bien sûr contre les dégâts pratiqués en Amazonie) et le comble produire encore plus de CO2….. Bonjour l’incohérence et l’absence d’analyse véritable du sujet. Ce n’est pas ça l’écologie !!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RGPD

Sélectionner un type de demande :