POURQUOI 3% DE DÉFICIT PUBLIC?

Pourquoi l’Europe et Bruxelles obligent-ils les pays européens à être à 3% de déficit ?

Tout d’abord, il faut tout de suite dire que c’est ni l’Europe ni Bruxelles qui oblige les pays européens à être à 3% de déficit public. C’est un traité que chaque pays a négocié et signé librement et que les Français ont accepté par référendum : le traité de Maastricht.

Origines politiques du traité

Le traité a été négocié par François Mitterand et Pierre Bérégovoy, deux grandes figures de gauche. La limite de 3% a été confirmée comme une règle centrale de coordination des politiques économiques de l’Union dans le cadre du Pacte de Stabilité de 1997. Le président français était alors Jacques Chirac et le premier ministre Alain Juppé. On peut donc dire que droite comme gauche ont négocié et signé cette limite des 3%.

Pourquoi 3%?

Alors, pourquoi 3% ? Parce que cela permet de faire en sorte que la dette ne s’accroisse pas automatiquement. C’est la règle du déficit soutenable. Si vous avez 60% de dette sur PIB, ce qui était le cas de la France en 1997 et que les taux d’intérêt sont à 5%, votre dette vous coûte chaque année 60X5/100 = 3% du PIB. C’est-à-dire que les intérêts de votre dette vous coûtent 3% du PIB. Donc, si votre déficit est supérieur à ce montant, vous aggravez automatiquement votre dette. 

Aujourd’hui

Mais cette règle a trois paramètres : Le % de dette, le taux d’intérêt et le déficit.

Aujourd’hui, la dette de la France n’est plus de 60% mais de 100% du PIB. Parallèlement à cela, le taux d’intérêt de l’Etat français était de 0,63%. La règle des 3% de déficit n’a donc plus de réalité.

Avec 100% de dette sur PIB et 0.63% de taux d’intérêt,vous devez faire 0,63% d’excédent budgétaire pour que la dette soit soutenable! Si vous n’y arrivez pas, votre dette continue de grimper toute seule.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :