Pourquoi Vous Ne Devez Pas Acheter Tesla

Après vous avoir expliqué pourquoi le Bitcoin est une erreur monumentale, et pourquoi acheter sa propre maison est une bêtise, je vais aujourd’hui m’attaquer à Tesla. Tesla, bien que très à la mode, n’est pas un bon choix d’investissement. Tous ceux qui y ont investit vont à long terme perdre leur argent. Je vais maintenant vous expliquer pourquoi investir dans Tesla fût la plus grosse erreur de votre vie. Aujourd’hui, je vais vous démontrer en quoi les actions Tesla sont un très mauvais investissement.

Résumé en vidéo

Paramètres de l’étude de cas

Pour cette étude de cas, je vais partir sur les chiffres sortis le 18 décembre 2020. Je vais également considérer Tesla comme étant une entreprise de voiture, car, bien qu’ils ne soient pas confinés aux véhicules, si on élimine totalement la partie automobile de Tesla, l’entreprise est considérée comme une entreprise très majoritairement spéculative.

Tesla Aujourd’hui

Aujourd’hui Tesla se débrouille très bien et croit très rapidement. Par exemple, le prix de ses actions est 669,1 % plus élevé que le 8 décembre 2019. Ceci donne donc à son PER une valeur de 182,9 et à son prix par rapport au CA une valeur de 15,7. Pour vous donner une comparaison, généralement, une entreprise qui a un PER de plus de 20 est considérée comme une entrepris dont les actions coûtent cher. Et Apple, qui, certes croit moins vite que Tesla, à un PER de 32,0 et un prix par rapport à son CA de 6,8. Donc, ces ratios sont extrêmement élevés chez Tesla.

Notons que le PER est le prix de l’action par rapport aux profits de l’entreprise.

Tesla en 2020

Le CAGR de Tesla sur les 5 dernières années sont de 50,4 % (ce qui est exceptionnel !). Le CAGR est le taux de croissance annuel composé. En 2020, le CAGR de Tesla fut de 20,9 %, ce qui est plus tôt bien si on considère tout ce qui s’est passé. 

La même année, Tesla est devenu rentable pour la première fois depuis sa création et a rejoint le S&P500 ; ce qui ne change pas sa vie, mais place officiellement l’entreprise à la table des grands.

Prévisions pour l’année 2030

Je suis d’accord avec vous, d’après les chiffres que je viens de vous donner, tout tend à montrer que Tesla se porte super bien, alors, pourquoi est-ce un mauvais investissement ? 

Comme je l’ai dit au début, une action Tesla coûte très cher. Et la majorité des investisseurs qui placent leur argent dans cette entreprise le font en espérant que dans quelques années, Tesla va devenir un géant. C’est pourquoi, afin de vous démontrer que Tesla est un très mauvais investissement, je vais me tourner vers les prédictions futures.

En 2020, 2,5 millions de véhicules électriques ont été vendus. Sur ces 2,5 millions de véhicules, 75 % sont des véhicules à batterie électrique comme ceux de Tesla. Donc 1,9 millions de véhicules à batterie électrique ont été vendus en 2020.

D’après ce que prévoit Deloitte, dans 10 ans, en 2030, 25,3 millions de véhicules à batterie électrique seront vendus. Ceci signifie qu’entre 2020 et 2030, il y aura une croissance annuelle moyenne de 29,5 % de vente de véhicules à batteries électriques. Ces prévisions sont également soutenues par Bloomberg qui prévoit que la majorité de la croissance dans la demande des véhicules électriques se fera entre 2020 et 2030.

Pour nos prévisions, nous allons considérer le meilleur des cas pour Tesla. Considérons que sa part du marché soit de 50 %. Donc, en 2030, Tesla détient 50 % du marché du VBE. Dans ce cas, son CAGR sera, selon Deloitte, de 38,1 %. Si on compare cela au prix de ses actions, le P/S (prix sur CA) de Tesla en 2030 sera de 0,85. Pour vous donner un ordre d’idée, la moyenne des autres entreprises de voitures comme Toyota, ou GM ont un P/S de O,54.  

Tesla restera donc une entreprise dont les actions coûtent particulièrement cher. Bien sûr, c’est compréhensible que les investisseurs achetant des actions de Tesla ne comparent pas l’entreprise ou ses produits à Toyota, GM ou Renault… Mais il est quand même important de noter que si les actions de Tesla étaient évaluées au même prix que ceux des autres entreprises de voiture, son prix chuterai de 95 % !

Pour revenir au CAGR extrêmement élevé de l’entreprise ; nous pouvons le comparer au CAGR sur 10 ans d’Amazon qui n’est que de 27,6 % ! Bien sûr, c’est également élevé, mais contrairement à Tesla, Amazon à révolutionné notre utilisation d’Internet et notre manière d’effectuer des achats ! De plus, Amazon est typiquement une entreprise qui vend de tout. Cela va d’un stylo à moins d’un euro à des ordinateurs chers ou des meubles encombrant. La capacité d’Amazon à vendre presque tout et n’importe quoi renforce ses chances de survie face aux différents Krachs ou dépressions économiques. Or, Tesla n’a pas une telle gamme de produits et une voiture Tesla coûte cher. Ceci rend plus difficile le passage de crises économiques. D’autant plus que lors de crises économiques ou sanitaire, comme celle que nous traversons et plus précisément dans des cas comme celui de notre premier confinement (remerciements au COVID 19), les gens ont moins tendance à acheter de nouvelles voitures.

Donc, sachant que le CAGR d’Amazon, entreprise révolutionnaire, n’est que de 27,6 % à côté du CAGR de Tesla qui est de 38,1 % ; nous pouvons dire que le CAGR que Tesla atteindrait en 2030 est extrêmement élevé !

Le prix d’une action Tesla est trop élevé !

D’après mes observations précédentes, nous pouvons affirmer que le prix des actions Tesla est très élevé aujourd’hui. Nous pouvons également observer que si le prix d’une action ne changeait pas, dans 10 ans, le prix d’une action Tesla serait encore très élevé comparé aux autres entreprises. 

Ceci nous permet de conclure deux choses.

  1. en achetant des actions Tesla, nous oublions le principe même de l’investissement qui est « buy low, sell high » (acheter à prix bas pour revendre à prix élevé). 
  2. la probabilité que, en 10 ans le prix d’une action Tesla baisse est très élevée ; d’autant plus si on considère qu’elle peut faire face à des risques extérieurs sur lesquels elle n’a aucun contrôle.

Risques auxquels Tesla peut éventuellement faire face

La croissance de Tesla ne dépend pas seulement d’elle ! Il y a également des risques extérieurs à elle qui peuvent survenir et faire couler l’entreprise ou au moins, ralentir sa croissance.

Parmi ces risques, il existe des risques par rapport à la concurrence, notamment celui que d’autres entreprises se créent. Entreprises se spécialisant dans les véhicules à batterie électrique. Il y a aussi le risque des entreprises comme Toyota, GM, Renaud ou Peugeot . Ceux-ci dépensent des milliards de dollars pour développer des véhicules électriques. Car, pour ces entreprises, leur survie est en jeu. 

Il est donc quasi-inévitable que Tesla ait beaucoup de compétition et plus que probable qu’une entreprise trouve un produit meilleur que celui de Tesla. Dans ce cas, Tesla ne pourra pas dominer le marché.

Enfin, il est possible que la demande se détourne des voiture électriques et vers autre chose, comme, par exemple, le vélo. Dans ce cas, même la meilleure VBE ne servira à rien.

Conclusion

Si vous deviez retenir trois choses de cette vidéo, ce serait :

  1. Le prix des actions Tesla coûte aujourd’hui excessivement cher. S’il était évalué comme une autre entreprise de voiture, le prix de ses actions chuteraient de 95 %.
  2. Même si Tesla réussit à détenir 50 % du marché des VEB en 2030, son P/S sera quand même très élevé.
  3. En investissant dans des actions Tesla, vous prenez un risque de bulle énorme.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :