Maintenant, L’Europe Vous Cache Des Textos Entre Sa Présidente Et Le Patron De Pfizer

Plus de la moitié des 4,2 milliards de doses de vaccin achetées ou retenues par l’UE ont été fournies par le duo de laboratoires Pfizer-BioNTech. Les principaux aspects des contrats avec les laboratoires, y compris les prix, sont gardés secrets, suscitant les critiques de députés et d’ ONG. Mais aujourd’hui, la présidente de la Commission européenne est dans la tourmente : elle a échangé de mystérieux textos avec le patron de Pfizer… Des textos que la Commission refuse de révéler.

Sources

https://www.lemonde.fr/international/article/2022/01/31/ursula-von-der-leyen-n-est-decidement-pas-une-adepte-de-la-transparence_6111758_3210.html

https://www.lavoixdunord.fr/1133845/article/2022-01-29/vaccins-contre-le-covid-pourquoi-les-textos-entre-la-commission-europeenne-et-le

https://www.nytimes.com/2021/04/28/world/europe/european-union-pfizer-von-der-leyen-coronavirus-vaccine.html

9 réflexions sur “Maintenant, L’Europe Vous Cache Des Textos Entre Sa Présidente Et Le Patron De Pfizer

  • 1 février 2022 à 13 h 29 min
    Permalien

    Oui, le public a le droit de savoir. A défaut, il faut un groupe députés pour contrôler les agissements de la commission.
    Ces députés devront alors être des … grands mères. Pourquoi : elles seront soucieuses de la vie de leurs petits enfants et ne seront plus difficile à corrompre.

    Répondre
  • 1 février 2022 à 14 h 01 min
    Permalien

    Bonjour et merci pour vos émissions. Oui il est normal que le public soit informé . Créer un comité de personnes responsables qui verifieraient qu’il n’y a pas de choses « biscornues » ne servirait à rien on voit bien les pseudos contre pouvoir actuels sénat conseil constitutionnel … Merci et cordialement Jean Louis

    Répondre
  • 1 février 2022 à 18 h 31 min
    Permalien

    Si l’Europe veut gagner la confiance et le respect de ses citoyens il est évidemment normal qu’elle soit irréprochable et transparente sur cette affaire si importante..
    La question ne devrait même pas se poser.

    Répondre
  • 1 février 2022 à 21 h 17 min
    Permalien

    Qui paye ces gens là ? c’est nous non !? alors de quel droit peuvent ils garder des informations secrètes ? Diplomatie et mon cul ? pourquoi là aussi les informations devraient être tenues secrètes. C’est à cause de ces secrets que ces gens nous mettent dans la merde. Une commission d’enquête ? HAHAHAHA laissez moi rire!! la corruption n’a pas de limite.Allon allons soyons sérieux.

    Répondre
  • 1 février 2022 à 23 h 30 min
    Permalien

    Transparence totale car financement par les contribuables mais comment un organisme peut t’ il s’auto auditer ?… il faut cesser de croire que des parlrmentaires peuvent auditer d’autres parlementaires voir les dirigeants !… Seul des personnes assermentées indépendantes feront un travail honnête et Dieu sait s’il y a aujourd’hui besoin d’honnêteté et de déontologie dans ce monde corrompu !!…

    Répondre
    • 3 février 2022 à 0 h 58 min
      Permalien

      Tant mieux qu’elle est dans la tourmente,et encore elle peut aller ou elle veut alors que nous on nous bride cette vilaine femme nous dit d’acheter des voitures électriques et elle parcours la planète en avion qu’elle culot il y a un proverbe qui ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse.

      Répondre
  • 2 février 2022 à 7 h 41 min
    Permalien

    Ptet bien qu il s agissait de sex emesses… blague a part, la deputation europeenne avait eu droit pour toutes reponses lors des tractations commerciales avec les labos a des docs grossierement noircis, il y avait deja un problème là… en fait tout cela a des relents de novlangue, transparence = opacité… merci pour vos scenettes.

    Répondre
  • 2 février 2022 à 19 h 11 min
    Permalien

    Totalement d’accord, je vais me renseigner des actions et informer autour de moi !…

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RGPD

Sélectionner un type de demande :