Le chômage baisse-t-il en France?

Pôle emploi nous indique que le nombre d’inscrits en catégorie A (sans aucune activité) a baissé de 67.100 en France, et de 66.300 pour la seule métropole en septembre 2016. Une telle baisse n’avait jamais été enregistrée depuis 1996! Alors le chômage baisse-t-il en France? Les chiffres donnés par Pôle Emploi et par l’INSEE confirment-ils l’inversion de la courbe du chômage prédite par François Hollande depuis 2013?

Le chômage baisse-t-il en France?

Ne boudons pas les bonnes nouvelles, elles sont trop peu nombreuses. Oui, il y a une baisse du chômage en France. Cette baisse est de 90.000 inscrits en catégorie A depuis le début de l’année. Elle est constatée par Pôle Emploi, par l’INSEE et par le BIT (Bureau International du Travail).

Certes le nombre de chômeurs en catégorie B et C augmente. Mais ce sont des personnes ayant un peu travaillé. On peut du reste imaginer qu’une personne en catégorie A passe par les catégories B et C avant de trouver un poste à temps plein. L’augmentation de B et de C serait donc une conséquence de la baisse de A. Ils montreraient alors une tendance positive.

La courbe est inversée et le chômage recule. Oui mais…

Le chômage reste très fort…

La courbe a beau s’être inversée, nous sommes encore très haut. Avec 10% de chômeurs, nous restons dans le peloton de queue de l’Europe (voir plus bas). 3,7 millions de personnes recherchent un emploi. Il n’y a vraiment pas de quoi se vanter.

…dans une conjoncture mondiale exceptionnelle.

merveilleuxNous sommes actuellement dans un monde exceptionnel.

Le pétrole a perdu plus de 50% de sa valeur depuis juin 2014. Cette baisse a donné une grande bouffée d’oxygène à l’industrie (bien plus que le CICE). Elle a aussi pesé à hauteur de 0,5 point sur l’inflation (institut Coe-Rexecode), soit une économie totale de l’ordre de 7 milliards d’euros pour les ménages. Le pouvoir d’achat des Français a donc progressé de 1,7 % grâce à la baisse du pétrole. C’est la plus forte hausse depuis 2007.

Les banques centrales donnent de l’argent gratuitement, écrasant ainsi le coût du temps et celui du risque. Cette quasi-gratuité de la monnaie permet une très forte augmentation du pouvoir d’achat des ménages et, théoriquement, une relance de l’investissement.

Le cycle de croissance battait son plein en 2015-2016.

Une conjoncture mondiale qui va se retourner.

Mais la situation est en train de se retourner. Les pays producteurs de pétrole semblent vouloir se réunir pour augmenter le prix du baril. Les banques centrales arrivent au bout de leurs possibilités et augmenteront probablement leurs taux en 2017. Le cycle économique va se retourner.

Un avenir plus sombre

catastropheLa France n’a presque pas profité de l’alignement des planètes: Pétrole, Taux d’intérêt, Cycle. Elle n’a pas fait de réformes structurelles et a donc une croissance potentielle proche de 1%. Or, en dessous de 1,5% de croissance, on ne crée pas assez d’emploi pour absorber les jeunes qui arrivent sur le marché du travail.

En 2016, le chômage va continuer à baisser. Mais le retournement de la conjoncture mondiale qui arrivera en 2017 va changer la donne. Et il est plus que probable que le chômage augmente à nouveau.

Un point sur la situation en Europe.

Pour connaitre la situation de l’emploi en Europe, je conseille à tout le monde d’aller sur le site d’Eurostat. Eurostat est une direction générale de la Commission européenne chargée de l’information statistique à l’échelle communautaire. Le site est bien fait, les chiffres sont sérieux, assez à jour et disponibles sous différents formats.

Eurostat indique que le chômage en Europe était de 8,5% en août 2016. Seuls la France, le Portugal, l’Italie, Chypre, la Croatie et l’Espagne dépassaient les 10%. Il n’y avait pas de chiffres pour la Grèce mais on peut parier qu’ils auraient dépassé les 20%.

Taux de chômage dans les différents pays européens au Japon et aux USA en août 2016. Source Eurostat.

 

Une pensée sur “Le chômage baisse-t-il en France?

Laisser un commentaire