Main Invisible et Autres Théories d’Adam Smith

Main Invisible et Autres Théories d’Adam Smith

Dans la seconde partie du XVIIIème siècle, les physiocrates portent les idées libérales et libre-échangistes. Adam Smith va les rencontrer lors d’un voyage en France. Il dépassera alors leurs idées et leur donnera une nouvelle dimension.

Pour la petite histoire. « Das Adam Smith Problem »

Knies, de la première École Historique Allemande mettra rapidement en lumière ce qu’il a appelé « Das Adam Smith Problem ». Le terme est passé à la postérité.

Pour la petite histoire« Das Adam Smith Problem » est une contradiction interne à l’oeuvre de Smith. Dans « la Richesse des Nation », Smith indique que l’humanité n’est mue que par son propre intérêt. Hors, le « Traité des sentiments moraux », son autre oeuvre majeure, indique que l’homme peut être mus par d’autres sentiments comme la pitié.

Adam Smith fut donc recruté par Charles Townshend pour accompagner son beau-fils qui faisait le « Grand Tour ». Au XVIIIème siècle, le « Grand Tour » est un long voyage effectué par le fils d’un grand bourgeois ou d’un noble. C’est une initiation qui leur permet de parfaire leur éducation en découvrant l’Europe.

Smith va donc à Toulouse, où il s’ennui, à Genève où il rencontre Voltaire et une marquise qui lui court après puis à Paris. Le Grand Tour s’arrêtera là: Un des fils de Charles Townshend est assassiné à Paris sous les yeux de Smith.

Sources

Adam Smith: Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations Livre 1 et 2
Institut Coppet: Adam Smith: sa vie, ses travaux, ses doctrines
Jean Marc Daniel: Histoire vivante de la pensée économique 
Wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Adam_Smith

5 pensées sur “Main Invisible et Autres Théories d’Adam Smith

Laisser un commentaire