QU’EST-CE QUE GAGNE VRAIMENT UNE ENTREPRISE?

Aujourd’hui, nous allons parler de ce que gagne vraiment une entreprise. Pour que l’exemple soit parlant et simple, j’ai choisi un commerce de vêtement. Les chiffres que je vais donner sont propre à l’habillement mais l’esprit est le même pour toutes les entreprises, quel que soit leur taille.

Anaïs vient de toucher sa première paye. Elle aime bien les vêtements et elle est décidée à se faire plaisir avec les 1000 euros net de son salaire. Si vous voulez savoir la différence entre salaire net, salaire brut et salaire brut chargé, je vous renvoie à ma vidéo qui traite de ce sujet.

CA TTC

Anaïs file dans le magasin d’une grande marque de fringues. A la fin de la journée, elle a dépensé ses 1000 euros.

Le commerçant a gagné 1000 €. Enfin pas tout à fait.

TVA

Les 1000 euros, c’est de chiffre d’affaires TTC. Pour arriver à ce qu’a gagné le commerçant, il faut d’abord retirer la TVA que va toucher l’Etat. En 2018, c’est 20% du chiffre d’affaires HT soit 127 euros. Il reste donc 833 euros au commerçant. Enfin pas tout à fait.

Marge Commerciale

Les 833 euros, c’est le chiffre d’affaires HT. Il a quand même dû acheter lui-même les vêtements en Asie. Selon l’INSEE, la marge commerciale d’une entreprise de vêtement est de 47,6%. Cela signifie que pour vendre 833 euros hors taxe de vêtements à Anaïs, le commerçant a acheté 542 euros de vêtements en Asie. Le commerçant a donc gagné 258 euros sur les 1000 euros que lui a donnés Anaïs. Enfin pas tout à fait.

Valeur Ajoutée

Les 258 euros, c’est la valeur ajoutée du commerçant. Mais le commerçant doit aussi louer son local, payer ses employés, l’électricité, le téléphone, quelques taxes… Selon l’INSEE, l’excédent brut d’exploitation représente 29,5% de la valeur ajouté d’un magasin de vêtements. Cela signifie que sur les 258 euros de valeur ajoutée, il reste 76,11 euros au commerçant. Le commerçant a donc gagné 76,11 euros sur les 1000 euros que lui a donnés Anaïs. Enfin pas tout à fait.

Pour arriver au bénéfice, il faut encore retirer les intérêts que le commerçant doit payer à la banque pour les emprunts qu’il a souscrit. C’est le résultat financier que l’on retire à l’excédent brut d’exploitation. Mettons qu’il a déjà remboursé tous ses emprunts. Le commerçant a donc gagné 76,11 euros sur les 1000 euros que lui a donnés Anaïs. Enfin pas tout à fait.

IS

Le bénéfice est bien de 76,11 euros mais le commerçant doit maintenant payer l’IS, l’impôt sur les sociétés. En mai 2016, l’IS est de 33,33% pour toutes les entreprises avec une tranche à 15% pour les petites entreprises jusqu’à 38.120 euros de bénéfice et de 35% pour les grandes entreprises avec une contribution supplémentaire de 3% pour les dividendes versés. Notre commerçant est un petit commerçant. Son IS est de 15% de 76,11 euros soit 11,41 euros.

Bénéfice

Le commerçant a donc gagné 64,69 euros sur les 1000 euros que lui a donnés Anaïs.

Laisser un commentaire

RGPD

Sélectionner un type de demande :